Barbara Thompson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Barbara Thompson
Description de cette image, également commentée ci-après
Barbara Thompson en 2010.
Informations générales
Nom de naissance Barbara Gracey Thompson
Naissance
Oxford
Décès (à 77 ans)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Jazz
Instruments Saxophone
Labels MCA, Mood, Intuition

Barbara Thompson, née le à Oxford et morte le , est une saxophoniste, flûtiste et compositrice britannique de jazz et de fusion.

Durant une carrière qui s'étend sur six décennies, elle joue, compose et dirige de nombreux projets, parmi lesquels The New Jazz Orchestra, The United Jazz & Rock Ensemble et ses propres groupes Jubiaba et Paraphernalia. Elle prête son son de saxophone aux comédies musicales d'Andrew Lloyd Webber en conjonction avec l'écriture de musique pour la télévision. Elle est considérée comme une compositrice pionnière pour le saxophone.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barbara Gracey Thompson naît le à Oxford[1],[2].

Après l'école primaire, elle fréquente le Queen's College de 1955 à 1962 et suit des cours de clarinette et de piano. Elle joue dans le London Schools Symphony Orchestra (en) de l'âge de 13 à 17 ans[3].

La musique de Duke Ellington et John Coltrane l'amène à s'intéresser au jazz et au saxophone.

Munie d'un diplôme en anglais et en musique, elle travaille comme secrétaire tout en prenant des cours de saxophone alto[3].

En 1964, Barbara Thompson est acceptée avec une bourse au Royal College of Music. Elle y étudie la composition classique, la clarinette, la flûte et le piano et suit des cours de saxophone à l'extérieur[3]. Durant cette période, elle joue dans de nombreux groupes d'étudiants et dans le groupe pop féminin The She Trinity[3]. Vers 1970, Barbara Thompson rejoint le New Jazz Orchestra de Neil Ardley (en) où elle rencontre de futures sommités de la scène jazz britannique, dont Ian Carr, Trevor Watts, Jack Bruce et le batteur Jon Hiseman, qu'elle épouse en 1967[4]. Elle apparaît aussi comme musicienne de studio sur des albums du groupe de rock Colosseum[5].

À partir de 1975, elle participe à la fondation de trois groupes, United Jazz and Rock Ensemble (en), avec Wolfgang Dauner, Volker Kriegel (en), Albert Mangelsdorff, Eberhard Weber, Ian Carr, Charlie Mariano, Ack van Rooyen (nl) et Jon Hiseman[4], Jubiaba aux accents latino-rock, avec Peter Lemer (en) Roy Babbington, Henry Lowther (en), Ian Hamer (en), Derek Wadsworth (en), Trevor Tomkins (en), Bill Le Sage et Glyn Thomas[4] et Barbara's Thompson Paraphernalia, un groupe de fusion jazz-rock avec différentes formation, par exemple Peter Lemer, Billy Thompson, Dave Ball et Jon Hiseman[4].

Les enregistrements de Barbara Thompson couvrent toute la gamme allant du jazz-rock fusion et du jazz créatif moderne aux musiques du monde et folkloriques et même au classique moderne. Elle compose également de la musique pour des productions théâtrales et pour le cinéma et bandes sonores de télévision[4]. En plus du jazz et du rock, elle se distingue aussi avec des projets classiques comme son Concerto pour saxophone et orchestre symphonique, ses interprétations de Kurt Weill (avec le Medici String Quartet) ou ses adaptations de textes du poète anglais Philipp Larkin sous le titre Love Songs in Age[6].

Barbara Thompson travaille en étroite collaboration avec Andrew Lloyd Webber sur des comédies musicales telles que Cats et Starlight Express (en), son Requiem et l'album de fusion classique Variations en 1978[7],[5]. Elle écrit plusieurs compositions classiques, de la musique pour le cinéma et la télévision, une comédie musicale et des chansons pour le United Jazz and Rock Ensemble, Paraphernalia de Barbara Thompson et son big band Moving Parts.

Elle joue la musique de la série policière d'ITV, A Touch of Frost avec David Jason. Elle joue également de la flûte sur la version musicale de Jeff Wayne de La Guerre des mondes.

Atteinte de la maladie de Parkinson, diagnostiquée en 1997, elle arrête le saxophone en 2001 avec une tournée d'adieu[8]. Durant une période elle se consacre exclusivement à la composition puis revient sur scène en 2003 pour se produire lors de la tournée Colosseum's Tomorrow's Blues en remplacement de Dick Heckstall-Smith[9],[5]. En 2005, elle joue en direct avec Paraphernalia sur la tournée Never Say Goodbye, ainsi qu'en 2005, 2007, 2010 et 2011 avec Colosseum[10],[11],[8].

Un épisode du documentaire de Channel 4, 24 Hours in A&E (en), en octobre 2020, relate sa présence dans un service d'urgence et d'accident[12].

Barbara Thompson est mariée au batteur de Colosseum Jon Hiseman, de 1967 jusqu'à la mort de celui-ci en . Le couple a deux enfants, Marcus (1972-) et Anna (1975-), chanteuse et compositrice connue sous le nom de Ana Gracey[1]

Après la mort prématurée de son mari, elle rédige son autobiographie, Journey To A Destination Unknown[8].

Barbara Thompson meurt le peu avant son 78e anniversaire[5],[13].

Discographie[modifier | modifier le code]

Année Album Artiste / formation
1966 The Man Who Took the Valise Off the Floor of Grand Central Station at Noon The She Trinity
1968 Angle Howard Riley Trio
1969 Valentyne Suite Colosseum
1970 Daughter of Time Colosseum
1970 Michael Gibbs Michael Gibbs
1971 Little Big Band Keef Hartley Band
1973 The Beginning – Vol. 6: Keef Hartley Band Keef Hartley Band
1973 Mike Taylor Remembered Jon Hiseman, Neil Ardley, Ian Carr etc.
1976 The Roaring Silence Manfred Mann's Earth Band
1976 Kaleidoscope of Rainbows Neil Ardley
1977 Live in Schuetzenhaus United Jazz + Rock Ensemble
1977 NDR Jazzworkshop '77 Various Artists
1978 Barbara Thompson's Paraphernalia Barbara Thompson's Paraphernalia
1978 Barbara Thompson's Jubiaba Barbara Thompson
1978 Variations Andrew Lloyd Webber
1978 Harmony of the Spheres Neil Ardley
1978 Teamwork United Jazz + Rock Ensemble
1979 Wilde Tales Barbara Thompson's Paraphernalia
1979 Tell Me on a Sunday Marti Webb
1979 The Break Even Point United Jazz + Rock Ensemble
1980 Live in Concert Barbara Thompson's Paraphernalia
1980 Chance Manfred Mann's Earth Band
1981 Cats Andrew Lloyd Webber
1981 Live in Berlin United Jazz + Rock Ensemble
1981 Zwischenbilanz – Das Beste aus den Jahren 1977 –1981 United Jazz + Rock Ensemble
1982 Mother Earth Barbara Thompson
1982 Ghosts Barabara Thompson/Rod Argent
1983 Cool Cat Jeff Wohlgenannt and Friends
1983 Requiem Andrew Lloyd Webber
1984 Pure Fantasy Barbara Thompson's Paraphernalia
1984 United Live Opus Sechs United Jazz + Rock Ensemble
1985 Frauen – Power Various Artists
1985 Shadow Show Barbara Thompson/Rod Argent
1985 Live im Berliner Metropol – Theater Barbara Thompson's Paraphernalia
1986 Heavenly Bodies Barbara Thompson
1986 Ganz schoen heiss, Man! About Time Too! Jon Hiseman
1987 Highlights II United Jazz + Rock Ensemble
1988 A Cry from the Heart Barbara Thompson's Paraphernalia Live in London
1990 Songs from the Center of the Earth Barbara Thompson
1991 Perspective '92 Various Artists
1991 Breathless Barbara Thompson's Paraphernalia
1992 Round Seven United Jazz + Rock Ensemble
1993 Everlasting Flame Barbara Thompson's Paraphernalia
1995 Barbara Song Barbara Thompson and the Medici String Quartet
1995 Lady Saxophone Barbara Thompson's Paraphernalia
1996 Die Neunte von United United Jazz + Rock Ensemble
1996 Women's Music from Celestial Harmonies Various Artists
1998 Shifting Sands Barbara Thompson's Paraphernalia
1998 The Sound Inside / Music and Architecture Various Artists
1999 X United Jazz + Rock Ensemble
2000 Thompson's Tangos and Other Soft Dances Barbara Thompson's Paraphernalia
2001 Cuff Clout Kate Westbrook and Mike Westbrook
2003 In the Eye of a Storm Barbara Thompson's Paraphernalia
2004 2006 Manfred Mann '06 with Manfred Mann's Earth Band
2005 Never Say Goodbye Barbara Thompson's Paraphernalia
2007 Live 05 Colosseum
2011 George Martin Presents Barbara Thompson
2014 Live '05 (DVD) Barbara Thompson's Paraphernalia
2014 Time On Our Side Colosseum
2015 The Last Fandango Barbara Thompson's Paraphernalia
2021 Bulletproof Barbara Thompson’s Paraphernalia with National Youth Jazz Orchestra

Distinction[modifier | modifier le code]

Barbara Thompson est décorée de l'ordre de l'Empire britannique en 1996 pour ses services à la musique[4].

Publication[modifier | modifier le code]

  • (en) Journey to a Destination Unknown (autobiographie), Jazz in Britain, 2020, 267 p. ISBN 9781916320628

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Nana Araba, « Barbara Thompson Husband: Who is Drummer Jon Hiseman? », sur ABTC (consulté le ).
  2. « La saxophoniste de jazz anglaise Barbara Thompson est décédée à 77 ans », sur France Day FR News, (consulté le ).
  3. a b c et d (en-US) « Barbara Thompson - Complete Biography », sur Barbara Thompson & Jon Hiseman | Official Site (consulté le ).
  4. a b c d e et f (en) Dave Lynch, « Barbara Thompson Biography, Songs, & Albums », sur AllMusic (consulté le ).
  5. a b c et d (en-US) « Barbara Thompson, The Grand Dame Of British Jazz, Passed Away », DMME.net (consulté le ).
  6. (en) « Barbara Thompson », sur www.schott-music.com (consulté le ).
  7. (en) Kenny Mathieson, « British Beat: Saxophonist Barbara Thompson » [archive du ], All About Jazz, (consulté le ).
  8. a b et c (en) « Barbara Thompson (27 July 1944 – 9 July 2022) », sur Jazzwise (consulté le ).
  9. « Colosseum - Rockpalast (2003) - FULL 58 min » (consulté le ).
  10. (en-US) « On the Road Again... », sur Barbara Thompson & Jon Hiseman | Official Site, (consulté le ).
  11. (en) « Barbara Thompson's Paraphernalia & National Youth Jazz Orchestra », sur HIGHRESAUDIO (consulté le ).
  12. (en-US) « Barbara Thompson on 24 hours in A&E », sur Barbara Thompson & Jon Hiseman | Official Site, (consulté le ).
  13. (en-US) « Barbara Thompson Dies Aged 77 », sur Barbara Thompson & Jon Hiseman | Official Site (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]