Barbara Shelley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Barbara Shelley
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité

Barbara Shelley, née Barbara Teresa Kowin le [1] dans le quartier de Harrow à Londres et morte le [2] à Londres, est une actrice anglaise, surtout connue pour ses interprétations dans le cinéma fantastique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barbara Shelley étudie très tôt la comédie. Sa carrière au cinéma débute en 1952, sous la direction de l'une des figures majeures de la Hammer Film Productions, Terence Fisher. Mais l'essentiel de sa carrière s'échelonne sur une quinzaine d'années, soit de 1955 à 1970.

Après avoir interprété un petit rôle dans un film de celui qui fut son professeur d'art dramatique, Terence Fisher, Mantrap, Barbara Shelley alla tourner huit films en deux ans en Italie, de 1954 à 1956. Ce fut une période qu'elle dit avoir beaucoup appréciée. À son retour au Royaume-Uni, elle joue le rôle de la femme-léopard dans Cat Girl, d'Alfred Shaughnessy (1957), remake du classique de Jacques Tourneur, Cat People (1942). Par la suite, elle obtient la vedette dans trois films qui deviendront des classiques du cinéma fantastique: Le Sang du vampire (Blood of the Vampire), de Henry Cass (1958), Le Village des damnés (Village of the Damned), de Wolf Rilla (1960) et Le Spectre du chat (Shadow of the Cat), de John Gilling (1961).

C'est pour la maison de production britannique Hammer Film Productions que Barbara Shelley allait véritablement se faire connaître auprès des cinéphiles. Elle interpréta notamment le rôle de la possédée Carla dans La Gorgone (The Gorgon), de Terence Fisher (1964). Mais c'est avec Dracula, prince des ténèbres (Dracula, Prince of Darkness), de Terence Fisher (1965), que Barbara Shelley connaît la consécration en tant qu'héroïne du cinéma fantastique. Il convient de préciser que son coéquipier, Christopher Lee, avait lui aussi connu la célébrité dans le rôle du célèbre vampire dans le film Le Cauchemar de Dracula (Horror of Dracula) (1958), de Terence Fisher, au côté d'un autre grand nom de la Hammer, l'acteur britannique Peter Cushing (Dr Van Helsing). En 1967, après avoir incarné le rôle de la comtesse dans le film Raspoutine, le moine fou (Rasputin, the Mad Monk), de Donald Sharp, l'actrice britannique joue dans un autre classique de la Hammer, Les Monstres de l'espace (Quatermass and the Pit / Five Millions Years to Earth).

Barbara Shelley a joué en tout dans environ trente longs-métrages et téléfilms. À la télévision, elle a participé notamment à plusieurs séries britanniques : The Saint (Le Saint, avec Roger Moore), Destination Danger, Man in a suitcase (L'Homme à la valise), The Avengers (Chapeau melon et bottes de cuir), etc.

Fin de vie et mort[modifier | modifier le code]

Retraitée, Barbara Shelley s'est occupée de décoration intérieure.

Elle meurt le à l'âge de 88 ans du COVID-19.

Hommage[modifier | modifier le code]

Francis Moury, un passionné de cinéma fantastique britannique, a écrit à propos de Barbara Shelley : « Son érotisme de la dualité, un des plus profonds et des plus subtils qui soit, conjugué à une humanité raffinée et une modestie constantes en font une comédienne discrète et professionnelle, d'autant plus attachante pour ses fans. »

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • L'essentiel de l'information contenue dans cet article provient de la biographie que Francis Moury a consacrée à Barbara Shelley : Francis Moury, « Biographies », sur The Hammer Collection.
  1. Certaines sources indiquent une naissance le 15 août 1933.
  2. (en) « Horror film icon Barbara Shelley dies aged 88 », sur Metro, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]