Barbara Romanowicz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Barbara Romanowicz
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (71 ans)
SuresnesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Barbara A. RomanowiczVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Domicile
Formation
Activités
Père
Kazimierz Romanowicz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Zofia Romanowiczowa (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Mark Jonikas (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Martin Jonikas (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Barbara Romanowicz, née le à Suresnes, fille de l'écrivaine polonaise Zofia Romanowicz (née Górska) et de l'éditeur et libraire polonais Kazimierz Romanowicz, tous les deux installés en France après la 2ème guerre, est une sismologue et géophysicienne francaise, professeur au Collège de France[1] et à l’université de Californie à Berkeley. Elle est élue membre de l'Académie des Sciences le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Après des classes préparatoires au lycée Saint-Louis à Paris, elle intègre l'École normale supérieure de jeunes filles (maintenant intégrée dans l'École normale supérieure) en 1970. Elle y fait des études de mathématiques et d'astronomie, puis prépare une thèse de doctorat d'état en géophysique à l'université Paris 7 qu'elle soutient en 1979.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle débute sa carrière comme chercheure au CNRS, où elle dirige le développement d'un réseau global de stations sismiques large bande, GEOSCOPE, qui constitue encore à l'heure actuelle la contribution française à la base de données internationales utilisée pour l'imagerie de l'intérieur de la Terre. En 1991 elle devient professeure à l'université de Californie à Berkeley. Elle y développe pendant 20 ans un réseau de surveillance sismique en temps réel pour la Californie du Nord.

Elle est élue professeure au Collège de France en 2011 sur la chaire Physique de l'intérieur de la Terre. Elle anime une équipe de recherche entre l'Institut de physique du globe à Paris et Berkeley. En 2016, elle devient professeure émérite à Berkeley, et en 2020 au Collège de France.

Contributions scientifiques[modifier | modifier le code]

Ses travaux portent principalement sur la structure profonde de la Terre et la sismologie. Elle a été l'éditrice européenne de Geophysical Research Letters et éditrice de Physics of the Earth and Planetary Interiors.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Elle épouse Mark Jonikas en 1979, et a deux enfants, dont le biologiste Martin Jonikas.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Barbara Romanowicz », sur le site du Collège de France
  2. « Les Médailles d'argent du CNRS », sur le site du CNRS,
  3. (en) « Alfred Wegener Medal », sur le site de l'UEG
  4. (en) « Beno Gutenberg Medal », The EGGS, UEG, no 5,‎ , p. 26 (ISSN 1027-6343, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]