Barbara Kopple

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Barbara Kopple
Barbara Kopple 2015.jpg
Barbara Kopple au Montclair Film Festival en 2015
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions

Barbara Kopple est une monteuse, productrice, réalisatrice et scénariste américaine née le à New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barbara J. Kopple est née à Bear Mountain, ou à New York, les sources ne sont pas unanimes[1]. Elle a grandi à Scarsdale dans l'état de New York ; elle suit des études de psychologie[2] à la Northeastern University de Boston, puis les sciences politiques à la New School for Social Research de New York.

Barbara Kopple a une carrière de documentariste de plus de quarante ans, elle est l'une des cinéastes américaines les plus prolifiques et les plus primées de sa génération. Ses productions sont diverses, cela va de documentaires sociaux à des longs métrages de fiction, en passant par une série éducative pour enfants sur Disney Channel, elle est considérée comme celle qui a révolutionné le genre du film documentaire[3].

Elle se situe dans la mouvance du Direct Cinema d'Albert et David Maysles et de Don Allan Pennebaker[4].

Elle commence son apprentissage de cinéaste en travaillant pour le studio d'Albert et David Maysles, elle occupe divers postes : monteuse assistante, monteuse, ingénieure du son, avant de prendre son indépendance. N'ayant que peu de moyens, elle réalise ses premiers documentaires avec seulement un cameraman, se chargeant elle-même de la prise de son.

Barbara Koppel commence à se faire connaître lorsqu'elle rejoint le Collectif Winterfilm, qui enquête sur le sort des vétérans de la Guerre du Viet-Nam. Les différentes interviews seront reprises dans un film Winter Soldier qui sera monté par Barbara Koppel[5].

Sa carrière de cinéaste commence alors qu'elle est envoyée comme journaliste pour enquêter sur la grève des mineurs de Harlan (Kentucky) de 1973-74[6]. Des différentes interviews des mineurs, de leurs familles, des diverses parties prenantes elle réalisera un Film Harlan County, U.S.A[7], [8] qui sera récompensé par divers prix[9] dont un Oscar et qui sera inscrit au National Film Registry de la Bibliothèque du Congrès en 1990[10], [11], l’International Documentary Association a classé ce film parmi les 5 meilleurs documentaires de tous les temps en 2007[12]. elle fait partie des femmes qui à la suite d'Ida Lupino, Dorothy Azner ont permis aux femmes de s'imposer comme réalisatrices à Hollywood, aux côtés de Nora Ephron, Martha Coolidge, Amy Heckerling, Ava DuVernay, Sofia Coppola, Kathryn Bigelow, Jane Campion, etc., malgré tous les obstacles[13], [14].

Barbara Kopple est membre du Conseil de Surveillance de l'American Film Institute[15], de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences[16], de l'Academy of Television Arts and Sciences[17], de la British Academy of Film and Television Arts[18], Directors Guilde of America[19], etc.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Barbara Koppel a contracté[Quand ?] un premier mariage avec le réalisateur Hart Perry, ils ont eu un fils, Nicholas Perry. Elle a contracté un second mariage[Quand ?] avec Gene Caroll[20].

Filmographie (sélection)[modifier | modifier le code]

comme réalisatrice[modifier | modifier le code]

comme productrice[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme monteuse[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Barbara Kopple | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le 16 avril 2019)
  2. (en) « Kopple, Barbara », sur www.jewishvirtuallibrary.org (consulté le 17 avril 2019)
  3. (en-US) « From Alice Guy-Blaché to Barbara Kopple: The Pioneering Women of Documentary Film », sur Independent Lens (consulté le 17 avril 2019)
  4. « Barbara Kopple - Director - Films as Director:, Other Films:, Publications », sur www.filmreference.com (consulté le 17 avril 2019)
  5. (en) Chris Barsanti, « The Vietnam War’s Atrocity Machine Explained: ‘Winter Soldier’ », sur Medium, (consulté le 18 avril 2019)
  6. (en-US) « ‘Patience and persistence’: Barbara Kopple looks back on her career making docs », Globe and Mail,‎ (lire en ligne, consulté le 17 avril 2019)
  7. (en) « Harlan County USA », sur Edinburgh Film Guilde
  8. (en) Roger Ebert, « Harlan County, U.S.A. Movie Review (2006) | Roger Ebert », sur www.rogerebert.com (consulté le 17 avril 2019)
  9. « Barbara Kopple », sur IMDb (consulté le 17 avril 2019)
  10. (en-US) « Complete National Film Registry Listing | Film Registry | National Film Preservation Board | Programs at the Library of Congress | Library of Congress », sur Library of Congress, Washington, D.C. 20540 USA (consulté le 17 avril 2019)
  11. (en-US) « Harlan County », sur National film préservation board
  12. (en-US) « Two Time Academy Award Winner Barbara Kopple's A MURDER IN MANSFIELD To Premiere On Investigation Discovery », sur Broadway World
  13. « Cinéma. Le nombre de femmes réalisatrices restent toujours très faible à Hollywood », sur Ouest France
  14. « Sexisme et cinéma: à Hollywood non plus c’est pas la joie pour les réalisatrices », sur Slate.fr, (consulté le 18 avril 2019)
  15. (en-US) « AFI DOCS », sur www.afi.com (consulté le 16 avril 2019)
  16. « Cabin Creek Films - Barbara Kopple », sur www.cabincreekfilms.com (consulté le 16 avril 2019)
  17. (en-US) « Barbara Kopple », sur Literary Arts (consulté le 16 avril 2019)
  18. (en) « Barbara Kopple – Director », sur We The Economy (consulté le 16 avril 2019)
  19. (en-US) « Barbara J. Koppel », sur www.dga.org (consulté le 18 avril 2019)
  20. « Overview for Barbara Kopple », sur Turner Classic Movies (consulté le 18 avril 2019)
  21. « Film Screening of Harlan County USA with Barbara Kopple | Appalachian Student Resources », sur u.osu.edu (consulté le 16 avril 2019)
  22. « film-documentaire.fr - Portail du film documentaire », sur www.film-documentaire.fr (consulté le 16 avril 2019)
  23. (en) Roger Ebert, « American Dream Movie Review & Film Summary (1992) | Roger Ebert », sur www.rogerebert.com (consulté le 17 avril 2019)
  24. (en) « Barbara Kopple », sur PEOPLE.com (consulté le 17 avril 2019)
  25. (en) Roger Ebert, « Wild Man Blues Movie Review & Film Summary (1998) | Roger Ebert », sur www.rogerebert.com (consulté le 17 avril 2019)
  26. « A CONVERSATION WITH GREGORY PECK », sur Festival de Cannes (consulté le 18 avril 2019)
  27. (en) Lisa Nesselson et Lisa Nesselson, « A Conversation with Gregory Peck », sur Variety, (consulté le 18 avril 2019)
  28. (en) Roger Ebert, « Shut Up and Sing Movie Review (2007) | Roger Ebert », sur www.rogerebert.com (consulté le 17 avril 2019)
  29. (en-US) « Spirit in the Dark: Barbara Kopple on Filming the Group That Wouldn't Shut Up & Sing », sur Bright Lights Film Journal, (consulté le 17 avril 2019)
  30. (en-US) Mike Hale, « Woodstock: More Than Just the Music, in Barbara Kopple’s Film on VH1 », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 18 avril 2019)
  31. (en) Matt Fagerholm, « Miss Sharon Jones! Movie Review (2016) | Roger Ebert », sur www.rogerebert.com (consulté le 17 avril 2019)
  32. (en) « Sharon Jones, Remembered by Documentarian Barbara Kopple: 'When She Was on That Stage, She Had No Pain' », sur Billboard (consulté le 17 avril 2019)
  33. (en) Matt Fagerholm, « This Is Everything: Gigi Gorgeous Movie Review (2017) | Roger Ebert », sur www.rogerebert.com (consulté le 17 avril 2019)
  34. (en-US) Kimber Myers, « Barbara Kopple chronicles the rise of a YouTube star in 'This Is Everything: Gigi Gorgeous' », sur latimes.com (consulté le 18 avril 2019)
  35. (en) « 2018 Woodstock Film Festival online schedule and tickets », sur www.woodstockfilmfestival.com (consulté le 17 avril 2019)
  36. (en) « Barbara Kopple talks Canadian debut of “New Homeland” at Hot Docs’ Doc Soup » (consulté le 17 avril 2019)
  37. a et b (en) « Oscars Notebook », sur Oscars.org | Academy of Motion Picture Arts and Sciences, (consulté le 16 avril 2019)
  38. (en-US) « John Simon Guggenheim Foundation | Barbara Kopple » (consulté le 16 avril 2019)
  39. (en-US) « 44th annual DGA Awards », sur www.dga.org (consulté le 16 avril 2019)
  40. (en) « Dorothy Arzner | American filmmaker », sur Encyclopedia Britannica (consulté le 17 avril 2019)
  41. (en-US) « The 2017 Women In Film Crystal + Lucy Awards® » (consulté le 17 avril 2019)
  42. (en-US) « Past Muse Award Honorees », sur New York Women in Film & Television, (consulté le 18 avril 2019)
  43. (en-US) « About », sur New York Women in Film & Television, (consulté le 18 avril 2019)
  44. (en-US) « Philadelphia Film Society: Philadelphia's Home for Film Lovers », sur Philadelphia Film Society (consulté le 18 avril 2019)
  45. (en-US) « 2011 Best Documentary :: Barbara Kopple – AMERICAN DREAM | 20/20 Awards | Films that have stood the test of time » (consulté le 17 avril 2019)
  46. (en-US) « KW Film Fest – Key West Film Festival » (consulté le 18 avril 2019)
  47. (en) Project A, « ashland independent film festival », sur ashland independent film festival (consulté le 18 avril 2019)
  48. (en-US) « 2017 Festival | River Bend Film Festival » (consulté le 18 avril 2019)
  49. (en-US) « 2018 Laura Ziskin Lifetime Achievement Award », sur Athena Film Festival (consulté le 16 avril 2019)
  50. (en) « Hot Docs: Oscar-Winning Filmmaker Barbara Kopple to Receive Career Tribute », sur The Hollywood Reporter (consulté le 17 avril 2019)
  51. (en-US) « Barbara Kopple Named Hot Docs 2018 Outstanding Achievement Award Recipient - Hot Docs », sur www.hotdocs.ca (consulté le 18 avril 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]