Barathre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Barathre (en grec ancien βάραθρον, barathron) est une fosse, un ravin ou un gouffre d'Athènes, sur le territoire de la tribu des Œnéides (bourg des Céraïdes). Y étaient précipités les condamnés à mort[1] à l'époque de la Grèce antique. Il est assimilé au Céadas de Lacédémone, et parfois même confondu avec lui[2].

Suppliciés au Barathre[modifier | modifier le code]

  • Miltiade, vainqueur de la bataille de Marathon[3] (finalement jeté en prison)[4].
  • Dans son opposition à Thémistocle, Aristide déclare que les Athéniens ne pourraient sauver la République athénienne « à moins qu'ils ne le jetassent avec Thémistocle dans le Barathre »[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :