Baranamtarra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’histoire image illustrant la politique
Cet article est une ébauche concernant l’histoire et la politique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Empreinte sur une bulle d'argile des sceaux de Lugal-Anda (gauche) et de son épouse Baranamtarra (droite), v. 2400 av. J.-C., trouvées à Girsu/Tello, musée du Louvre.

Baranamtarra (env. au XXIVe siècle av. J.-C.) est une reine mésopotamienne. Elle était en relations avec la reine de Adab et était l'épouse de Lugal-Anda, le roi de Lagash.

Bien que les sumérologistes étudient traditionnellement son époux tout d'abord, Baranamtarra a signé les documents de son époque. E. Sand questionne le statut de dirigeant et de consort des époux [1].

En l'an 2378 av. J.-C., ils perdent le pouvoir au profit de Urukagina[2].

Hommages[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Gadd, in Cambridge Ancient History I/2, S. 120.
  • J. R. Kupper / E. Sollberger, Inscriptions Royales Sumeriens et Akkadiens, Paris, 1971, IC10d.
  • M. Lambert, Lex Dieux vivants à l'aube du temps historique, in Sumer V, S. 14 f.
  • (en) Elin Sand, Woman ruler : woman rule, San Jose, iUniverse.com, , 548 p. (ISBN 978-1583483947).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Elin Sand, Woman Ruler, p.349-350.
  2. (de) Helmut Uhlig, Die Sumerer : e. Volk am Anfang d. Geschichte, Bergisch Gladbach, Lübbe, , 2. aufl. éd. (ISBN 3-404-64117-5)
  3. (en) Working Group for Planetary System Nomenclature, Gazetteer of Planetary Nomenclature 1994, Washington, International Astronomical Union, United States Government Printing Office, , 295 p. (lire en ligne), p. 13.
  4. FindTheData : Where does the name for the astrogeological feature Baranamtarra come from?
  5. Musée de Brooklyn - Baranamtarra

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Autres reines du Proche-Orient ancien