Baranamtarra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Empreinte sur une bulle d'argile des sceaux de Lugal-Anda (gauche) et de son épouse Baranamtarra (droite), v. 2400 av. J.-C., trouvées à Girsu/Tello, musée du Louvre. Empreinte sur une bulle d'argile des sceaux de Lugal-Anda (gauche) et de son épouse Baranamtarra (droite), v. 2400 av. J.-C., trouvées à Girsu/Tello, musée du Louvre.
Empreinte sur une bulle d'argile des sceaux de Lugal-Anda (gauche) et de son épouse Baranamtarra (droite), v. 2400 av. J.-C., trouvées à Girsu/Tello, musée du Louvre.

Baranamtarra (env. au XXIVe siècle av. J.-C.) est une reine mésopotamienne. Elle était en relations avec la reine de Adab et était l'épouse de Lugal-Anda, le roi de Lagash.

Bien que les sumérologistes étudient traditionnellement son époux tout d'abord, Baranamtarra a signé les documents de son époque. E. Sand questionne le statut de dirigeant et de consort des époux [1].

En l'an 2378 av. J.-C., ils perdent le pouvoir au profit de Urukagina[2].

Hommages[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Gadd, in Cambridge Ancient History I/2, S. 120.
  • J. R. Kupper / E. Sollberger, Inscriptions Royales Sumeriens et Akkadiens, Paris, 1971, IC10d.
  • M. Lambert, Lex Dieux vivants à l'aube du temps historique, in Sumer V, S. 14 f.
  • (en) Elin Sand, Woman ruler : woman rule, San Jose, iUniverse.com,‎ 22 août 2001, 548 p. (ISBN 978-1583483947).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Elin Sand, Woman Ruler, p.349-350.
  2. (de) Helmut Uhlig, Die Sumerer : e. Volk am Anfang d. Geschichte, Bergisch Gladbach, Lübbe,‎ 1992, 2. aufl. éd. (ISBN 3-404-64117-5)
  3. (en) Working Group for Planetary System Nomenclature, Gazetteer of Planetary Nomenclature 1994, Washington, International Astronomical Union, United States Government Printing Office,‎ 1995, 295 p. (lire en ligne), p. 13.
  4. FindTheData : Where does the name for the astrogeological feature Baranamtarra come from?
  5. Musée de Brooklyn - Baranamtarra

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Autres reines du Proche-Orient ancien