Bar à oxygène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Intérieur d'un bar à oxygène
Intérieur d'un bar à oxygène

Un bar à oxygène est un dispositif (bar, narguilé ou fontaine) et par extension un établissement qui propose aux consommateurs de l'oxygène à usage récréatif, associé à des arômes ou des huiles essentielles.

Il a été utilisé comme accessoire au cinéma par les producteurs dans des films d'anticipation comme CHRYSALIS avec Albert DUPONTEL et est pas mal utilisé sous la forme de CHICHA [1](oxygène aspiré par la bouche et non plus simplement inhalé).

De plus en plus utilisé dans la vie courante, il participe aujourd'hui à la lutte contre certaines addictions comme l'alcool [2] ou le tabac par exemple.

Description[modifier | modifier le code]

L'oxygène concentré barbote dans des solutions aromatiques avant d'atteindre les narines de l'utilisateur. Le concept vient des États-Unis et d'Asie où on l'utilise depuis la fin des années 1990[3], en complément d'arômes de qualité alimentaire. Aujourd'hui, certains bars utilisent des huiles essentielles aromatiques ou biologiques pour leurs vertus antiseptiques[4]. Par suite, le consommateur peut profiter de l'oxygénothérapie et de l'aromathérapie en simultané.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bar à chicha oxygène sans tabac », sur www.chicha.gdn (consulté le 20 janvier 2017)
  2. « Oxybar : accoutumance et addictions », sur www.o2bar.fr (consulté le 20 janvier 2017)
  3. « Oxybar aide au sevrage », sur www.oxybar.us (consulté le 20 janvier 2017)
  4. Drahl, Carmen. « Les hauts et les bas de l'oxygène. » C & FR 86.45 (2008): 64

Sur les autres projets Wikimedia :