Bar à oxygène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la restauration
Cet article est une ébauche concernant la restauration.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Intérieur d'un bar à oxygène
Intérieur d'un bar à oxygène

Un bar à oxygène est un dispositif (bar, narguilé ou fontaine) et par extension un établissement qui propose aux consommateurs de l'oxygène à usage récréatif, associé à des arômes ou des huiles essentielles.

Il a été utilisé comme accessoire au cinéma par les producteurs dans des films d'anticipation comme CHRYSALIS avec Albert DUPONTEL et est pas mal utilisé sous la forme de CHICHA [1](oxygène aspiré par la bouche et non plus simplement inhalé).

De plus en plus utilisé dans la vie courante, il participe aujourd'hui à la lutte contre certaines addictions comme l'alcool [2] ou le tabac par exemple.

Description[modifier | modifier le code]

L'oxygène concentré barbote dans des solutions aromatiques avant d'atteindre les narines de l'utilisateur. Le concept vient des États-Unis et d'Asie où on l'utilise depuis la fin des années 1990[3], en complément d'arômes de qualité alimentaire. Aujourd'hui, certains bars utilisent des huiles essentielles aromatiques ou biologiques pour leurs vertus antiseptiques[4]. Par suite, le consommateur peut profiter de l'oxygénothérapie et de l'aromathérapie en simultané.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bar à chicha oxygène sans tabac », sur www.chicha.gdn (consulté le 20 janvier 2017)
  2. « Oxybar : accoutumance et addictions », sur www.o2bar.fr (consulté le 20 janvier 2017)
  3. « Oxybar aide au sevrage », sur www.oxybar.us (consulté le 20 janvier 2017)
  4. Drahl, Carmen. « Les hauts et les bas de l'oxygène. » C & FR 86.45 (2008): 64

Sur les autres projets Wikimedia :