Baptiste Gros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gros.

Baptiste Gros
Image illustrative de l’article Baptiste Gros
Baptiste Gros
Contexte général
Sport ski de fond
Période active de 2010 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance (28 ans)
Lieu de naissance Annecy
Taille 1,78 m
Poids de forme 76 kg
Club Les Dragons d'Annecy
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 0 0
Championnats du monde 0 0 0
Coupe du monde (globes ind.) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves ind.) 1 2 1

Baptiste Gros, né le 17 juillet 1990 à Annecy, est un fondeur français spécialisé dans le sprint. En Coupe du monde, il compte une victoire ainsi que quatre podiums (trois en sprint individuel et un en sprint par équipes), le tout en style libre.

Carrière[modifier | modifier le code]

Actif au niveau international depuis 2010, il prend part cette année-là à ses premiers championnats du monde juniors où il y prend la quatrième place en relais sprint (avec Alexis Jeannerod, Tao Quemere et Damien Tarantola), la septième place en sprint et la 34e sur le 10 km classique.

En 2011, il participe à ses premières épreuves de Coupe du monde à Düsseldorf avec une 68e place en sprint. En 2012, c'est une 36e place qu'il prend à Düsseldorf et s'installe en équipe de France en Coupe du monde, il prend part aux étapes de sprint de Davos (47e), Rogla avec ses premiers points inscrits avec une 20e place, Milan (41e), Moscou (38e) et Szklarska Poreba (13e). Enfin, en fin de saison, il termine troisième aux Championnats de France au sprint classique derrière Bastien Buttin et Jean-Marc Gaillard.

La saison 2013 est une nouvelle saison d'apprentissage pour Baptiste Gros alternant la Coupe du monde et le second niveau (l'Alpen Cup). En Coupe du monde, ses performances sont les suivantes : 74e à Liberec, 19e à Lahti et enfin 12e à Drammen.

La saison 2014 voit Baptiste réaliser sa meilleure saison depuis le début de sa carrière. Poussif en début de saison avec une 52e place à Davos, une 40e place à Asagio et une 32e place à Nove Mesto, il monte sur son premier podium à l'occasion du sprint libre du Szklarska Poręba (Pologne), où il termine troisième[1]. Il est devancé par Alex Harvey et Josef Wenzl mais se place devant Cyril Gaillard. Seuls deux Français étaient auparavant monté sur un podium en sprint avec Roddy Darragon et jean-Marc Gaillard. Cette performance lui permet d'être sélectionné pour les Jeux olympiques d'hiver de 2014 de Sotchi[2]. Il y prend une 40e place au sprint style libre. En fin de saison, il termine la Coupe du monde sur une 22e place à Lahti et une 41e place à Drammen. Finalement, il est le meilleur Français au classement de la Coupe du monde du sprint avec le 32e rang.

Lors de la saison 2015, il nourrit de meilleures ambitions et veut confirmer sa progression. Il débute la saison par une 8e place au sprint de Lillehammer et de Davos. Il participe à son premier Tour de ski où il réalise une 22e place dans l'étape à Val Mustair dans un sprint style libre. Il marque après régulièrement des points en sprint style libre mais ne monte pas sur un seul podium : 21e à Rybinsk et 5e à Lahti. Il rencontre de nombreuses difficultés en style classique. Il participe aux Championnats du monde de Falun avec une 10e place en sprint relais accompagné de Robin Duvillard. Finalement, il termine au 15e rang du classement de la Coupe du monde du sprint.

Sans grands évènements, Baptiste Gros priorise la Coupe du monde en 2016. Après une 15e place en sprint classique à Ruka, il monte sur son deuxième podium en carrière à Davos, seulement devancé par Federico Pellegrino. Un mois, il réédite la même performance toujours devancé par Pellegrino à Planica mais monte sur le podium avec son équipier en équipe de France Richard Jouve troisième, Renaud Jay terminant quatrième. Le lendemain, en team sprint, il renoue avec une nouveau podium avec Renaud Jay, derrière les Italiens Pellegrino et Dietmar Nöckler mais devant l'autre duo français composé de Jouve et Valentin Chauvin. Le 4 mars 2016, à Québec, il s'impose devant Alex Harvey et Sergey Ustiugov[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Sprint 15 km Poursuite
2 × 15 km
50 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
JO 2014
Drapeau : Russie Sotchi
40e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date

Légende :

  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par Baptiste Gros

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Sprint 15 km Poursuite
2 × 15 km
50 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
Mondiaux 2015
Drapeau : Suède Falun
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 10e
Mondiaux 2017
Drapeau : Finlande Lahti
31e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date

Légende :

  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 49e en 2015.
  • 4 podiums individuels : 1 victoire, 2 deuxièmes places et 1 troisième place.
  • 2 podiums par équipes : 2 deuxièmes places.

Dernière mise à jour le 5 février 2017

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Saison / Épreuve Général Sprint
Class. Points Class. Points
2011-2012 110e 31 57e 31
2012-2013 100e 34 51e 34
2013-2014 75e 69 32e 69
2014-2015 49e 133 15e 133
2015-2016 24e 324 4e 324
2016-2017 52e 123 20e 123

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SZKLARSKA POREBA : Sensationnel Baptiste Gros, son tout premier podium de Coupe du monde », sur ffs.fr,
  2. Cécile Boujet de Francesco, « Baptiste Gros, un Annécien aux J.O. de Sotchi », sur tdg.ch, (consulté le 29 janvier 2014)
  3. (en) « Ski Tour Canada stage 3 - A Day of Firsts », sur fis-ski.com, (consulté le 5 mars 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :