Banque de l'agriculture et du développement rural

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Banque de l’agriculture et du développement rural
logo de Banque de l'agriculture et du développement rural
Logo de la BADR

Création 1982
Forme juridique SPA
Siège social 17, Boulevard Colonel Amirouche
Drapeau : Algérie 16000 Alger
Direction Boualem Djebbar (PDG)
Activité Banque
Effectif 7 000
Site web www.badr-bank.dz

Fonds propres 54 000 000 000 DZD
Résultat net 10.2 milliards de DZD (2011)[1].

Code banque (BIC) BADRDZAL
Code établissement (IBAN) 00003

La Banque de l'agriculture et du développement rural (BADR) est une banque commerciale algérienne. Son réseau compte actuellement près de 293 agences et 39 directions régionales. La densité de son réseau et l'importance de son effectif font de la BADR la première banque à réseau au niveau national.

Histoire[modifier | modifier le code]

La BADR est créé le par décret N° 82-106, sous la forme d'une société nationale[2].

Au début des années 2000, la BADR accorde un crédit de 65 milliards de dinars à Tonic Emballage, une PME algérienne[3]. Cet emprunt a eu des conséquences néfastes sur le fonctionnement de la banque à la suite de la faillite de la société Tonic Emballage[4].

En , la banque ouvre son premier point bourse[5].

En 2017, la BADR banque annonce son lancement dans la finance islamique avant la fin de l'année, et ce en offrant des produits bancaires conformes à la Charia islamique[6].

Structure[modifier | modifier le code]

La BADR compte actuellement un réseau de 293 agences et 39 directions régionales au niveau du territoire algérien.

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Algérie – Marquée par l'épisode Tonic Emballage, la banque BADR est sortie du déficit », Djazairess,‎ (lire en ligne, consulté le 6 décembre 2017)
  2. Historique Sur le site officiel de la Banque de l’agriculture et du développement rural, Consulté le 19 août 2012
  3. Algeria-Watch, « Tonic Emballage ou le darwinisme politique du capitalisme algérien », sur www.algeria-watch.org (consulté le 6 décembre 2017)
  4. « Badr Bank en manque de liquidités première victime de la nouvelle conjoncture », sur maghrebemergent.info
  5. Imene A, « La BADR Banque ouvre son premier point bourse - Algerie Eco », Algerie Eco,‎ (lire en ligne, consulté le 7 décembre 2017)
  6. Rédaction AE, « CNEP, BADR et BDL se lancent dans la finance islamique avant fin 2017 - Algerie Eco », Algerie Eco,‎ (lire en ligne, consulté le 6 décembre 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]