Banque Vernes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vernes.

La Banque Vernes est une ancienne banque française, créée en 1780 par Charles Vernes dont la Banque Palatine est aujourd’hui la descendante.

Historique[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

La société Vernes et compagnie est fondée en 1780 par Charles Vernes, à Genève, où se trouvait sa famille réfugiée en tant que protestante depuis la Révocation de l'Édit de Nantes.

En 1821 est créée la Société de Commerce « Ader, Vernes et Dassier » qui devient « Vernes & Cie » en 1857.

De 1945 à 1970[modifier | modifier le code]

En 1945, Jean-Marc Vernes, 24 ans, est engagé par son oncle Pierre Vernes, qui dirige la banque familiale : MM Vernes & Cie. En 1949, Jean-Marc Vernes fréquente les salons chics et les champs de courses hippiques. Lors d’un concours, il rencontre Ferdinand Béghin alors Président des fabriques de sucres du même nom. En 1956, la Banque Vernes introduit Béghin en bourse.

En 1965, Jean Marc Vernes devient le n° 2 du groupe Béghin et organise la fusion de Béghin et de Say. Pendant la décennie 1960, la Banque Vernes participe à de grandes opérations immobilières, notamment celles de Parly 2 et Elysées 2 [1].

De 1970 à nos jours[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, la Banque Vernes et Compagnie fusionne avec la Banque Commerciale de Paris sous le nom de Banque Vernes et Commerciale de Paris (BVCP). En 1982, la banque est nationalisée et rejoint le groupe Suez en 1985. En 1987, à la suite de la privatisation de Suez, l'Instituto Bancario San Paolo de Turin rentre au capital de la BVCP à hauteur de 49% puis à 100%. Après son acquisition par le Groupe Sanpaolo, la BVCP est renommée Banque Sanpaolo en 1989.

En 1996, la Banque reprend le réseau de la Banque Veuve Morin-Pons, créée à Lyon en 1805, puis acquiert en 2001 sept agences de la Banque Générale de Commerce. En 2003, la Caisse Nationale des Caisses d'Epargne devient l’actionnaire majoritaire de la Banque Sanpaolo à hauteur de 60% de son capital, le reste appartient au groupe Sanpaolo IMI. Depuis le , la banque Sanpaolo a changé de nom pour devenir la Banque Palatine, banque des entreprises et banque du patrimoine. Elle est une filiale du groupe BPCE[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Banque Palatine - Banque Vernes, Palatine.fr
  2. Histoire de la Banque Palatine, histoire.caisse-epargne.fr

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laure de Llamby et Jean-François Grimaud, Histoire de banques, histoires d'une banque, éditions Télémaque, 2011 (ISBN 9782753301467)