Bank of Poker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bank of Poker est un site de poker en ligne français créé en 2012. Sa particularité est d'être entièrement financé par la publicité, aucun dépôt n'est nécessaire pour pouvoir y jouer.

Historique[modifier | modifier le code]

Benjamin Cayard et Julien Dupé, fondateurs de Bank of Poker.

Bank of Poker a été créée en avril 2012 par Benjamin Cayard et Julien Dupé[1] avec pour concept un site de poker entièrement gratuit, financé par la publicité et dont les revenus seraient en partie reversés aux joueurs. En décembre 2012, soit 8 mois après son lancement, Bank of Poker déclare avoir reversé plus de deux cent mille euros aux joueurs[2]. Bank of Poker est la propriété de Poker & Poker, enregistrée en tant que régie publicitaire[3].

Fin mai 2013, Xavier Niel (Free), Jean-David Blanc (AlloCiné), Jacques-Antoine Granjon (Vente privée), Jérémie Berrebi (Kima) et Clément Benoît (Resto-in) ont apporté leur soutien financier à Bank of Poker lors d'une levée de fonds (d'un montant non communiqué)[4]. Le site revendique plus de cent mille utilisateurs en France[5].

Depuis le début de l'année 2014, les joueurs se plaignent de la lenteur des paiements voire de l'impossibilité de faire une demande de virement et constatent la raréfaction des publicités. Aucune communication n'a été faite par la société et aucune réponse n'est donnée aux demandes faites par l'intermédiaire de l'interface. Le 12 février 2014 la dotation des sit and go a été réduite passant d'1 euro pour les BoP 9 à 0,50 euro et de 2,50 euros pour les SuperBoP à 2 euros, sans explication. Les tournois Daily Day et Daily Sponso ont quant à eux disparu. Au mois d'août 2014, les prizepools ont encore été réduits, passant à 0,30 euro pour le BoP 9 et à 1 euro pour le SuperBoP.

Principe[modifier | modifier le code]

La participation est gratuite. Toutes les tables sont basées sur le Texas hold'em. Le joueur cumule ses gains et peut, une fois par mois, demander le virement de ses gains sur son compte bancaire si ces gains sont supérieurs ou égaux à quinze euros. Les joueurs disposent de crédits quotidiens leur permettant de jouer. Une fois les crédits épuisés, ils peuvent en obtenir de nouveaux en jouant des parties d'entraînement. Tout joueur absent depuis plus de cinq minutes est retiré du jeu. Les crédits quotidiens ne sont pas cumulables. En revanche, les crédits gagnés sont permanents. Les jeux sont des sit and go pouvant être joués à tout moment, lorsque la table est pleine. Les joueurs peuvent gagner des espèces et des points VIP leur permettant de gravir les échelons et obtenir plus de crédits partie.

La table est entourée de bandeaux publicitaires, un en bas et un en haut à droite, et les parties sont interrompues environ toutes les dix minutes (à chaque augmentation des blindes) pour un écran publicitaire de 120 secondes.

Vu que le site est gratuit, Bank of Poker n'est pas soumis à l'approbation de l'Arjel[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bank Of Poker : le poker gratuit qui fait gagner de l'argent, Poker Actu, 11 avril 2012
  2. Article sur News Poker, Poker Actu, 14 décembre 2012
  3. http://www.societe.com/societe/poker-and-poker-533752101.html
  4. Xavier Niel investit dans le site Bank of Poker, L'Express, 27 mai 2013
  5. a et b Julien Tissot, Les ambitions de Bank of Poker, L'Express, 14 juin 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]