Banjo-Tooie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Banjo-Tooie
Image illustrative de l'article Banjo-Tooie

Éditeur Nintendo
Développeur Rareware
Concepteur Gregg Mayles

Date de sortie Icons-flag-us.png 19 novembre 2000
Icons-flag-jp.png 27 novembre 2000
Icons-flag-eu.png 12 avril 2001
Genre Plate-forme
Mode de jeu Un joueur, mode multijoueur.
Plate-forme Nintendo 64, Xbox Live Arcade
Média Cartouche, téléchargement (via le Xbox Live).
Contrôle Manette de jeu

Banjo-Tooie est, comme le précédent épisode de la série, un jeu vidéo de plate-forme, créé par le studio de développement Rareware et édité par Nintendo pour la console Nintendo 64. Le jeu est proposé sur Xbox Live Arcade depuis avril 2009. Il se déroule dans 9 mondes contenant 90 pièces de puzzle.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux années se sont écoulées depuis la défaite de la sorcière Gruntilda dans Banjo-Kazooie des œuvres de l'ours Banjo et de l'oiseau Kazooie. Depuis ce jour et sa chute du haut de sa tour, elle demeure coincée sous un rocher dans la Montagne Perchée et la paix est revenue. Mais un soir, alors que le temps est à l'orage et que les deux héros, encore inconscients du futur danger qui pèse sur leurs têtes, jouent bien au chaud au poker en compagnie de Bottles la taupe et du shaman Mumbo Jumbo dans la maison de Banjo, un tremblement de terre vient troubler leur tranquillité. Celui-ci a été provoqué par la foreuse de Mingella et Blobbelda, les deux sœurs de Gruntilda, décidées à délivrer cette dernière de sa prison de pierre[1],[2].

Gruntilda émerge donc des profondeurs ; mais, ces deux années passées sous le rocher l'ont réduite à l'état de squelette. Cependant, ses deux sœurs ont conçu une machine machiavélique, capable d'aspirer l'énergie vitale d'autres être vivants, laquelle machine devrait lui permettre de recouvrer son corps d'antan. Amère et résolue à se venger de ceux qui ont causé sa perte, Gruntilda lance, avant de quitter la Montagne Perchée, un puissant sort en direction de la maison de Banjo, lequel sort frappe de plein fouet le pauvre Bottles qui s'écroule, inanimé, aux pieds de ses amis et se retrouve à l'état de fantôme[1],[2].

Banjo, Kazooie et Mumbo Jumbo, dévastés par le chagrin de la perte de leur ami, décrètent que les sorcières doivent payer pour tous leurs crimes. Avec l'aide de la taupe Jamjars et de Humba Wumba, Banjo, Kazooie et Mumbo se lancent donc à la poursuite des sorcières. Parviendront-ils une nouvelle fois à déjouer les sombres desseins des sorcières et à ramener leur ami Bottles à la vie[1],[2]?

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Comme le précédent volet, il s'agit d'un jeu d'action et de plates-formes en trois dimensions. Le jeu est composé d'une série de mondes remplis de collectibles comme les notes de musique et les pièces de puzzle, ces dernières permettant de débloquer d'autres niveaux au cours du jeu. Contrairement à Banjo-Kazooie, les mondes sont cette fois-ci interconnectés et une action réalisée dans un niveau peut avoir une influence dans un autre niveau ; de même, des zones d'un niveau donné peuvent n'être accessibles qu'en passant par un autre niveau.

Outre les mouvements déjà appris au cours du précédent volet, Banjo-Tooie offre de nouvelles capacités et de nouveaux mouvements pour les deux héros et ce, qu'ils soient réunis ou non. Il est en effet possible (via des socles) de séparer les deux compères et de ce fait, de réaliser des actions impossibles à effectuer lorsque les héros sont réunis. Ces mouvements peuvent être appris auprès de Jamjars, le frère de Bottles, ce dernier étant dans l'incapacité d'apprendre quoi que ce soit aux deux héros.

Parmi ces nouvelles capacités, on notera l'apparition de nouveaux types d'œufs pour Kazooie, à savoir les œufs de feu, les œufs explosifs, les œufs de glace et les œufs télécommandés.

À noter que dans ce volet, outre le mode aventure solo, il existe aussi un mode multijoueur permettant de jouer à des minis-jeux avec d'autres joueurs. Rejouer est aussi un mode permettant de repasser des boss, des cinématiques et des jeux.

Personnages jouables[modifier | modifier le code]

  • Banjo l'ours : un ours pataud mais bon vivant, portant un short jaune et son sempiternel sac à dos bleu.
  • Kazooie la breegull : un oiseau cynique et amie de Banjo, et qui a élu domicile dans le sac à dos de ce dernier.
  • Mumbo Jumbo : un shaman prêt à aider Banjo et Kazooie en échange de Globows.

Personnages secondaires utiles[modifier | modifier le code]

  • Bottles : une taupe; ami de Banjo et Kazooie qui a appris les mouvements spéciaux a ces derniers, il est percuté de plein fouet par le sort de Gruntilda et se retrouve à l'état de fantôme.
  • Humba Wumba : une shamane, rivale de Mumbo, qui peut transformer Banjo à l'instar de Mumbo Jumbo.
  • Jiggywiggy : sage, qui montre le chemin à nos amis.
  • Le prophète de Jiggywiggy : qui ouvre la porte du temple.
  • Gruntilda : une sorcière revancharde, adepte des rimes, depuis que Banjo et Kazooie l'ont battue avec l'aide de Jinjonator, il y a 2 ans, elle a perdu toute sa chair en restant coincée sous un rocher et elle est devenue un squelette; elle cherche un moyen de récupérer son corps grâce à l'aide de ses sœurs.
  • Mingella & Blobbelda : des sorcières, sœurs de Gruntilda et Brentilda.
  • Jamjars : une taupe, frère de Bottles et qui enseigne à Banjo et Kazooie les mouvements spéciaux a la place de son frère.
  • Cheato : Grimoire magique de Gruntilda qui ce trouve dans la tanière de cette dernière, Banjo et Kazooie doivent retrouver les pages de Cheato que Grunty a cacher dans les différents mondes pour qu'il puisse donnez des codes utiles au duo de l'ours et l’oiseau.
  • Honey B : l'abeille qui fournit des points de vie supplémentaires aux héros en échange d'alvéoles vides.

Personnages secondaires mineurs[modifier | modifier le code]

  • Blackeye : Pirate vivant cher Jolly et qui a le mal de mer. Il était à l'origine destiné à être l'antagoniste principal de Project Dream, la version bêta de Banjo-Kazooie.
  • Jolly Roger : Grenouille très "gaie" et propriétaire de la ville dans le lagon.
  • King Jingaling : Roi des Jinjos; se voit zombifié par Gruntilda pour avoir aidé Banjo et Kazooie.
  • Canary Mary : Canari qui possède nombre d'objets qui seront utiles aux héros; ces derniers devront la battre à la course plusieurs fois pour obtenir ces récompenses.
  • Bill Butin : Vieux renard mineur de la Mine Miroitante .
  • TipTup : Tortue compétiteur de Diddy Kong Racing qui attend avec inquiétude la naissance de son enfant au Lagon.
  • Boggy : Ours polaire compétiteur de luge du précédent opus, il a arrêté la compétition et s'est empâté. Il a emmenagé avec sa famille aux Pics Fournaise.
  • Mme Boggy : Femme de Boggy et mère de ses trois enfants.
  • Pawno : Préteur sur gage du lagon
  • Capitaine Blubber :
  • Vovo :
  • Mr Forme : Oryctérope du Cap qui propose trois défis sportifs dont la récompense est une pièce de puzzle.
  • Mme Bottles : Épouse de Bottles et mère de ses deux enfants.
  • Loggo : Cuvette parlante du Manoir du monstre malsain de l'opus précédent. Gruntilda l'a retiré de son manoir hanté et installé dans les toilettes de ses industries.
  • Gobi : Chameau déjà présent dans Banjo-Kazooie. L'eau que contient sa bosse s'avère à nouveau utile.
  • Scrotty : Une mère Styracosaurus qui vit dans une caverne avec ses trois enfants.

Bosses[modifier | modifier le code]

  • Klungo : Larbin de Gruntilda qui sera un boss à trois reprises sur l’Ile aux Sorcières.
  • Targitztan : Dieu du Temple Mayahem.
  • Vieux King Charbon : Boss de la Mine Miroitante. Son train sera indispensable pour l'aventure.
  • Mr. Patch : Boss de Sorcière Land.
  • Lord Woo Fak Fak : Boss du Lagon de Joyeux Roger.
  • Terry : Boss de Terrydactyland.
  • Chapu : Boss des Industries Grunty.
  • Chilli Billi et Chilli Willy : Bosses des Pics Fournaise.
  • Mingy Jongo : Boss de Nuage Coucouland et Clone métallique de Mumbo Jumbo.

Mondes[modifier | modifier le code]

  • 00. Montagne perchée (Spiral Mountain) : Déjà présente dans l'opus précédent, c'est là que se situe la maison de Banjo et l'ancien repaire de Gruntilda ainsi que le tunnel qui mène a L'Îles aux sorcières.
  • 0. Îles aux sorcières (Isle o' Hags) : L'aire commune qui permet de rejoindre les autres mondes.
  • 1. Temple Mayahem (Mayahem Temple) : Une colline avec des vestiges inspirés des Mayas.
  • 2. Mine Miroitante (Glitter Gulch Mine) : Une exploitation minière.
  • 3. Sorcière Land (Witchyworld) : Un parc à thème aux attractions littéralement mortelles.
  • 4. Lagon de Joyeux Roger (Jolly Roger's Lagoon) : Un lagon dont le thème s'inspire de la piraterie, avec des fonds marins remplis de vestiges anciens et de surprises.
  • 5. Terrydactyland : Une réserve naturelle, peuplée de dinosaures et d'hommes des cavernes.
  • 6. Industrie Grunty (Grunty Industries) : Une usine crasseuse, propriété de Gruntilda.
  • 7. Pics Fournaises (Hailfire Peaks) : Deux pics, l'un de lave et l'autre de glace.
  • 8. Nuage CoucouLand (Cloud Cuckooland) : Série d'îles dans les cieux.
  • 9. Forteresse Chaudron (Cauldron Keep) : Le donjon qui constitue l'étape finale.

Certains mondes sont desservis par une gare qu'il faudra au préalable ouvrir, ce qui permettra d'utiliser le train pour se rendre directement d'un monde à un autre. Les Industries Grunty doivent être ouvertes en utilisant le train. Une pièce de puzzle dans les Pics Fournaises nécessite le train pour arriver au côté glacial.

Secrets[modifier | modifier le code]

Il existe dans Banjo-Tooie trois cartouches de Banjo-Kazooie vivantes permettant de récupérer deux œufs du Stop 'N' Swop ainsi que la clé de glace.

Séquelles[modifier | modifier le code]

Deux épisodes sont ensuite sortis sur Game Boy Advance :

Et un épisode sur X-box 360:


Il existe de nombreux liens entre Banjo-Tooie et les autres jeux développés par Rare :

  • Un des temples dans le premier niveau (Mayahem) est très semblable à un temple présent dans le niveau "Aztec à sec" dans Donkey Kong 64.
  • La maison de Bottles regorge de références. Un de ses fils joue avec une peluche Donkey Kong, un autre possède un grand poster de Jet Force Gemini dans sa chambre. De plus, celui qui joue avec un avion miniature semble porter un casquette rappelant celle d'un dresseur de Pokémon.
  • Les ennemis réapparaissent au bout d'un moment, comme dans Donkey Kong 64 (alors qu'ils disparaissaient définitivement dans Banjo Kazooie)
  • De nombreux bruitages sont exactement les mêmes que dans Donkey Kong 64.
  • Banjo fait la rencontre de Sabreman, le héros d'un jeu sorti en 1984.
  • Le caillou vivant s'appelle Rocaillou en français, ressemblant énormément au nom français du Pokémon Racaillou.

Réception[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Famitsu (JP) 33 / 40[3]
Official Nintendo Magazine (GB) 9,7 / 10
Presse numérique
Média Note
Eurogamer (GB) 7 / 10[4]
Gamekult (FR) 6 / 10[5]
GameSpot (US) 9,6 / 10[6]
IGN (US) 9,4 / 10[7]
Jeuxvideo.com (FR) 18 / 20[8]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 91,31 %[9]
Metacritic 90 / 100[10]
MobyGames 90 / 100[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]