Banco Popolare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Banque populaire (homonymie).

Banco Popolare
logo de Banco Popolare

Création 1er juillet 2007
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Coopérative
Siège social Vérone
Drapeau d'Italie Italie
Activité Bancaire
Effectif 17 000 employés (2015)
Site web www.bancopopolare.it

Fonds propres en augmentation 8,494 milliards € (2015)
Résultat net en augmentation 430,073 millions (2015)

Banco Popolare Società Cooperativa (BIT : BP) est un groupe bancaire coopératif, le plus grand en Italie. Il est caractérisé par un important enracinement local, avec 17 000 employés, plus de 3 millions de clients et 1 848 succursales (2015).

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été créé officiellement le , avec la fusion de la Banco Popolare di Verona e Novara (littéralement : « Banque populaire de Vérone et Novare ») et de la Banca Popolare Italiana (littéralement : « Banque populaire italienne »).

Les rapports de changes ont été déterminés ainsi:

  • Une action de la Banco Popolare di Verona e Novara s'est transformé en une action de la Banco Popolare.
  • Une action de la Banco Popolare Italiana s'est transformé en 0.43 action de la Banco Popolare.

En octobre 2014, Banco Popolare a échoué avec vingt-cinq autres banques aux tests de résistances de la Banque centrale européenne et de l'Autorité bancaire européenne[1].

Banco BPM[modifier | modifier le code]

En mars 2016, après plusieurs mois de négociations, Banco Popolare et Banca Popolare di Milano annoncent officiellement leur fusion, créant Banco BPM, la troisième plus grande banque d'Italie, présente notamment dans les régions du nord du pays. Le nouveau groupe aura son siège social à Vérone et à Milan, avec près de 2 500 agences bancaires et 25 000 employés[2]. La fusion induira une réduction d'effectifs de 7 % soit 1 800 postes sur les 25 000 employés. Le nombre d'agences bancaires sera également réduit d'au moins 14 % passant à environ 2 100 dans le meilleur scénario en 2019[3]. La fusion est votée par les assemblées des actionnaires en octobre 2016. La fusion prévoit également une démutualisation de la banque[4].

Autres banques intégrées au sein du Banco Popolare[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Marie Charrel, « Vingt-cinq banques européennes ont échoué aux tests de résistance de la BCE », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Silvia Aloisi et Valentina Za, « Banco Popolare, BPM say merger creates 'a solid bank' », sur reuters.com, Reuters, (consulté le 2 juillet 2018)
  3. (en) « 1,800 jobs to go as part of Italian bank merger », sur thelocal.it, The Local, (consulté le 2 juillet 2018)
  4. « Italie : les actionnaires votent la fusion de 2 banques », Le Figaro,‎ (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]