Ballyjamesduff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ballyjamesduff
Baile Shéamais Dhuibh
Ballyjamesduff
La rue du marché.
Administration
Pays Drapeau de l'Irlande Irlande
Province Ulster
Comté Comté de Cavan
Démographie
Population 2 568 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 53° 51′ 50″ nord, 7° 12′ 23″ ouest
Altitude 104 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Irlande
Voir sur la carte administrative d'Irlande
City locator 14.svg
Ballyjamesduff
Géolocalisation sur la carte : Irlande
Voir sur la carte topographique d'Irlande
City locator 14.svg
Ballyjamesduff
Liens
Site web web

Ballyjamesduff (Baile Shéamais Dhuibh en irlandais) est une ville dans le comté de Cavan, en Irlande.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ancienne ville de marché, la localité a gagné en 1966 et 1967 le concours de l'Irish Tidy Towns Competition de la ville la mieux gérée[1].

La localité présente un habitat groupé autour du marché couvert (datant de 1813), au carrefour de cinq grands axes.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La ville doit son nom à un officier ayant participé à la rébellion de 1798, James Duff, officier de l'armée britannique dont le nom est associé aux exécutions de Gibbet Rath[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de Ballyjamesduff figure dans un registre de 1714[3].

Au XVIIIe siècle, la localité était sur la route des diligences, entre Cavan et Kells, la ville était également animée par un marché hebdomadaire et neuf foires annuelles, en particulier une foire aux bestiaux[2].

En 1813 est édifié un marché couvert[2].

Le drame de 2016[modifier | modifier le code]

Le 29 août 2016, un meurtre suivi d'un suicide a eu lieu près de la ville, à Oakdene. Une famille de cinq personnes, composée de trois jeunes garçons et d’un père et d’une mère, a été retrouvée morte vers 11h00. À 10h45, une personne a appelé la maison et a ensuite contacté Garda Síochána pour donner l'alarme. La famille a été identifiée comme étant la famille Hawe[4],[5],[6],[7].

Il a été déterminé par la suite qu'Alan Hawe, le propriétaire de la maison avait commis le meurtre. Il avait massacré sa femme et ses trois enfants avec divers couteaux. Cela a immédiatement provoqué un choc, Alan étant considéré comme un pilier de la communauté, un enseignant d'école primaire qui a collaboré avec le club GAA local[Note 1],[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

Entre les recensements de 2002 et 2006, la population de Ballyjamesduff a augmenté de 59.9%[9]. L'augmentation est principalement due à l'immigration venue de l'extérieur de l'Irlande. D'après le recensement de 2006, plus de 25 % des habitants de la ville proviennent d'outre-mer[10].

La ville de Ballyjamesduff compte 2 568 habitants au recensement de 2011[11].

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est située sur la route régionale R194. La ligne de bus Éireann Route 187 dessert Ballyjamesduff du lundi au samedi. Il assure le transport vers les villes et villages voisins d'Oldcastle, Mountnugent, Virginia et Kells. Chaque jour de la semaine, quatre trajets sont mis en place à destination et au départ de Ballyjamesduff. Le premier voyage de la journée part de la ville (pour Kells) à 07h30. Sous réserve de la sécurité routière, le bus s’arrête pour prendre et déposer des passagers à n’importe quel point sûr du parcours[12].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Autres projets[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. GAA = Gaelic Athletic Association, organe directeur des jeux gaéliques : le hurling et le football gaélique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Tidy Towns of Ireland: Celebrating 50 years » [archive du ], sur Tidy Towns (consulté le 16 mai 2015).
  2. a b et c « Ballyjamesduff, l'essentiel », sur Michelin voyages.
  3. (en) « PRAI - Property Registration Authority Ireland Home Page », sur Landregistry.ie, Kings Inns, Henrietta Street, Dublin, Deed No.12-294-5122, drawn up on 12/5/1714 (consulté le 28 mai 2014).
  4. (en) Colin Brennan, « Gardai treating deaths of 5 family members in Cavan as murder-suicide », (consulté le 29 août 2016)
  5. (en) « Anglo Celt-Gardaí investigate deaths of five members of one Ballyjamesduff family » (consulté le 29 août 2016).
  6. (en) « Schools pay tribute to Cavan family who died in suspected murder-suicide » (consulté le 29 août 2016)
  7. (en) « Murder-suicide suspected after Cavan family are found dead in house » (consulté le 29 août 2016).
  8. (en)Jilly Beattie, « 'Clodagh and boys never stood a chance': Clodagh Hawe's mother », Irishmirror,‎ (lire en ligne, consulté le 11 avril 2017).
  9. Datas from Central Statistics Office.
  10. [PDF](en) « Census 2006. »,« Census Documents 2006 », .
  11. [PDF](en) « Archived copy Census 2011 » [archive du ] (consulté le 27 février 2014).
  12. [PDF](en) « Copie archivée » [archive du ] (consulté le 2 janvier 2013).