Ballet de la Félicité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ballet de la Félicité
Auteur Tristan L'Hermite
Pays Royaume de France Royaume de France
Genre Airs de ballet
Date de parution 1639

Le Ballet de la Félicité est un ballet de cour, comprenant deux poèmes de Tristan L'Hermite, représenté le pour saluer la naissance du dauphin, le futur Louis XIV.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le ballet est représenté à Saint-Germain, le , « en réjouissance de l'heureuse naissance du dauphin si longtemps attendu[1] ». Tristan fournit deux des entrées du ballet[2]. Ses poèmes sont intégrés dans les recueils de La Lyre, en 1641[3].

Postérité[modifier | modifier le code]

Éditions nouvelles[modifier | modifier le code]

Le Ballet de la Félicité est inclus dans le recueil des Ballets et mascarades de cour de Henri III à Louis XIV de Paul Lacroix, dit le Bibliophile Jacob[4].

Les deux poèmes de Tristan, La Joie et Les Grâces dédiés à la Reine, sont réédités en 2002 dans les tomes II des Œuvres complètes de Tristan L'Hermite. Ils sont retenus par Pierre Camo en 1925, dans son édition intégrale des Amours accompagnée d'une sélection de La Lyre[5].

Analyse[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres complètes[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Chauveau et al., Tristan L'Hermite, Œuvres complètes (tome II) : Poésie I, Paris, Honoré Champion, coll. « Sources classiques » (no 41), , 576 p. (ISBN 978-2-745-30606-7)

Anthologies[modifier | modifier le code]

Ouvrages cités[modifier | modifier le code]

  • Napoléon-Maurice Bernardin, Un Précurseur de Racine : Tristan L'Hermite, sieur du Solier (1601-1655), sa famille, sa vie, ses œuvres, Paris, Alphonse Picard, , XI-632 p.
  • Sandrine Berrégard, Tristan L'Hermite, « héritier » et « précurseur » : Imitation et innovation dans la carrière de Tristan L'Hermite, Tübingen, Narr, , 480 p. (ISBN 3-8233-6151-1)
  • Amédée Carriat, Tristan, ou L'éloge d'un poète, Limoges, Éditions Rougerie, , 146 p.
  • Doris Guillumette, La libre pensée dans l'œuvre de Tristan L'Hermite, Paris, Nizet, , 205 p.

Cahiers Tristan L'Hermite[modifier | modifier le code]

  • Cahiers Tristan L'Hermite, Dédié à Amédée Carriat, Limoges, Rougerie (no XXV), , 112 p. (ISBN 2-85668-099-2)
    Rémy Landy, Sur quelques airs de Tristan, p. 80–86
    Jean-Pierre Chauveau, Quand Tristan inspirait les musiciens, p. 87–94

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bernardin 1895, p. 211-212.
  2. Bernardin 1895, p. 211.
  3. Bernardin 1895, p. 222.
  4. Lacroix 1870, p. 229-242.
  5. Camo 1925, p. 185-186.