Ballao (Italie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ballao.

Ballao
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la Sardaigne Sardaigne 
Province Sardaigne du Sud 
Code postal 09040
Code ISTAT 092004
Code cadastral A597
Préfixe tel. 070
Démographie
Population 815 hab. (30-06-2016 [1])
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 32′ 56″ nord, 9° 21′ 46″ est
Altitude Min. 98 m
Max. 98 m
Superficie 4 668 ha = 46,68 km2

Géolocalisation sur la carte : Sardaigne

Voir sur la carte administrative de Sardaigne
City locator 14.svg
Ballao

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Ballao

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Ballao
Liens
Site web www.comune.ballao.ca.it

Ballao est une commune italienne de moins de 1 000 habitants, située dans la province du Sud-Sardaigne, dans la région Sardaigne, en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village s'est développé dans un méandre du fleuve Flumendosa. Ballao se situe au croisement des routes SS387 (Cagliari-Muravera) et SP22 (vers Escalaplano).

Histoire[modifier | modifier le code]

Ballao est fondé vers l'an 1300, lorsque les habitants, de l'ancien village nuragique, situé sur une colline voisine, s'installèrent sur une zone bien plus favorable à l'agriculture et l'élevage, dans la vallée près du Flumendosa.

De l'ancien village (aujourd'hui sur la commune de Silius), il ne reste plus que l'église Santa Maria Nuraxi.

La population de Ballao s'est accrue de 1900 à 1960 nonobstant une très forte émigration et la fermeture de sa mine d'antimoine en 1939.

Depuis 1960, le nombre de ses habitants est en déclin et le vieillissement de la population s'accélère à l'instar de la Sardaigne avec le départ des jeunes qui recherchent du travail.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

  • La fontaine couverte, sa mine abandonnée.
  • Sur la commune, il y a aussi 4 églises d'origine byzantine :
    • Santa Cruxi (Sainte Croix)
    • Sant'Arroccu (Saint Roch)
    • Santa Maria Nuraxi (Sainte Marie de Clopas)
    • Santu Pedru (Saint Pierre) .

Fêtes et traditions[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
élu en 2010 En cours Severino Cubeddu    
Les données manquantes sont à compléter.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Armungia, Escalaplano, Goni, Perdasdefogu, San Nicolò Gerrei, Silius, Villaputzu

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) [1] sur le site de l'ISTAT.