Balistrad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Balistrad
Logo de Balistrad
Icône officielle de Balistrad

Image illustrative de l’article Balistrad

Adresse balistrad.com
Description Média haïtien en ligne
Slogan « Suivez vos passions »
Publicité Non Non
Type de site Site d'actualité
Langue Français, Créole haïtien
Inscription Optionnelle Optionnelle
Siège social Port-au-Prince
Drapeau d'Haïti Haïti
Propriétaire Balistrad Group
Rédacteur en chef Vanessa Dalzon
Directeur de la publication Alain Délisca
Créé par Fincy Pierre
Lancement
État actuel Actif Actif

Balistrad est un Journal en ligne haïtien fondé par Fincy Pierre en 2018. Basée à Port-au-Prince en Haïti, Balistrad, société de médias de langues française (principalement) et créole haïtien produit du contenu pour le web. Ces contenus sont disponibles sous forme de publications (textes, photos, audios et vidéos) sur son site internet et sur ses comptes sur les réseaux sociaux et sont consultables par l'ensemble de la communauté des internautes.

Balistrad publie non seulement les articles rédigés par son équipe («le journal») mais aussi ceux de ses utilisateurs et blogueurs («le Blog»).

Historique[modifier | modifier le code]

Le média en ligne Balistrad[1], dont le nom signifie littéralement « balustrade », est lancé le 11 février 2018 sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram et Twitter par Fincy Pierre, fondateur de Balistrad Group.[2] Ce média se veut une nouvelle proposition, une main en plus dans ce grand atelier qu’est le redressement d’une société haïtienne courbée et épuisée. Dès sa fondation, Balistrad dénonce les abus, l’injustice, l’impunité, la corruption, quelque soit d’où ils viennent et met sous les feux des projecteurs les bonnes actions, les gestes à encourager, les bons exemples.

Le premier article paraît le .

Balistrad fait partie des 167 sources internationales de la revue de Presse de Agora Francophone.[3]

Le 31 juillet 2020, Balistrad a lancé un blog parallèle à son site web afin de permettre à des particuliers de publier le contenu de leurs réflexions. « Il s’agit d’un multi-auteurs dédié aux formes d’écritures libres, à savoir les textes de billet, d’opinion et de pensée libre », rapporte Fincy Pierre, le fondateur de ce média.[4],[5],[6],[7]

Ligne éditoriale[modifier | modifier le code]

À travers ses publications, Balistrad se voit dans l'obligation d'informer et d'éduquer. Balistrad se veut aussi un garde-fou contre les dérives dans la société haïtienne. La démocratie, les libertés individuelles et collectives, les droits sociaux, l'inclusion, le développement durable, la bonne gouvernance, la préservation de l'environnement et du patrimoine sont entre autres les valeurs que le média prône et défend.

Intervenants[modifier | modifier le code]

Rédaction en chef[modifier | modifier le code]

  • Mars 2018 - Juin 2018 : Carl Edens Pierre
  • Juin 2018 - Septembre 2018 : Garens Jean-Louis
  • Septembre 2018 - Février 2019 : Carl Edens Pierre
  • Depuis février 2019 : Vanessa Dalzon[8]

Contributeurs[modifier | modifier le code]

Parmi les contributeurs passés par Balistrad, on peut notamment citer Elbeau Carlynx, Patrick André, Pascal Apollon, Clerna Louis-Jeune, Banacheca Pierre, Rysdaël Clébert Duvelsaint, Osman Jérôme.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]