Baliqiao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baliqiao
八里桥
Baliqiao, pont des huit lis
Baliqiao, pont des huit lis
Géographie
Pays Chine
Commune Pékin
Coordonnées géographiques 39° 54′ 24″ N, 116° 36′ 52″ E
Fonction
Franchit Rivière Tōnghuì
Caractéristiques techniques
Matériau(x) Pierre
Construction
Construction 1446

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
Baliqiao八里桥

Baliqiao (en mandarin 八里桥, pinyin Bālǐqiáo, anciennement transcrit Palikao) est un pont qui a également donné son nom à une banlieue de Pékin situé entre les districts de Chaoyang et de Thongzou. Baliqiao signifie « le pont des huit lis ». Ce pont est en effet situé exactement à huit lis (soit 4 600 m) de la Cité interdite.

Ce pont fut construit en 1446, sous le règne de Ming Yingzong, de la Dynastie Ming.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'armée française attaquant le pont lors de l'invasion franco-britannique.

En 1860, les forces britanniques et françaises y remportèrent sur les Chinois une bataille qui leur ouvrit les portes de Pékin. Les troupes françaises étaient conduites par Charles Guillaume Cousin-Montauban à qui Napoléon III donna le titre de comte de Palikao. À cette occasion, le pont de Palikao est enlevé par le 2e Bataillon de chasseurs à pied (français). En souvenir de ce fait d'armes, l'insigne du bataillon comporte un dragon chinois au milieu d'un cor de chasse (emblème des chasseurs).

Influences externes[modifier | modifier le code]

Plusieurs lieux parisiens tirent leurs noms de l'ancienne graphie Pali-Kao. Comme la rue de Pali-Kao, le jardin de Pali-Kao. Par extension, l'usine de Pali-Kao, ainsi qu'un album de Bérurier noir, La Bataille de Pali-Kao nommé depuis cette usine.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :