Balajo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Balajo
Description de cette image, également commentée ci-après
Le Balajo dans les années 1930 (Willem van de Poll).
Coordonnées 48° 51′ 14″ nord, 2° 22′ 20″ est

Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Balajo
Géolocalisation sur la carte : 11e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 11e arrondissement de Paris)
Balajo

Le Balajo est un bar dansant au 9 de la rue de Lappe dans le 11e arrondissement de Paris.

Historique[modifier | modifier le code]

Il a été ouvert en 1935 la première fois, puis en juin 1936 avec une décoration qui rendait hommage à Carlos Gardel, célèbre chanteur-compositeur de tango décédé accidentellement en 1935.

Haut-lieu du bal musette, il tire son nom de celui son propriétaire, Jo France, qui avait déjà créé un petit cabaret cinq ans plus tôt, « La Bastoche », dans la même rue, et qui reprit ensuite les locaux du Bal Vernet. Il confie la décoration au peintre Henri Mahé, qui fera aussi la décoration du Moulin-Rouge. Au son de l'accordéon, il fera danser la java au tout-Paris.

En , l'établissement, qui a enregistré plus de 5 millions d'entrées depuis sa création, célèbre son 75e anniversaire[1].

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Pierre Thiollet, « Le Balajo toujours au plus haut », France Soir, 24 juin 2011.
  2. « IMDb: Most Popular Titles With Location Matching "Le Balajo - 9 Rue de Lappe, Paris 11, Paris, France" », sur IMDb (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :