Bal de promo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bal des finissants)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prom.
image illustrant l’éducation
Cet article est une ébauche concernant l’éducation.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un rassemblement avant un bal de promo (prom) aux États-Unis : garçons en smoking et filles en robes de soirée avec un bouquet à leurs poignets.

Le bal de promo, bal des finissants au Québec[1], bal de fin d’études ou bal de fin d’année est une fête qui se tient traditionnellement à la fin de la dernière année d'un degré d'étude pour en célébrer l'achèvement.

Dans le monde[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, la prom ou prom night est une fête qui a lieu dans les écoles secondaires (high schools) vers la fin de l'année scolaire et à laquelle sont conviés les finissants (seniors ou élèves de 12e année), et parfois les juniors ou élèves de 11e année. L'événement est très important pour tous les élèves américains et figure depuis longtemps dans la culture des États-Unis. On peut désigner par élection, avant ou durant la fête, un roi et une reine du bal, qu'ils soient ou non un couple, pour les honorer. La fête a lieu dans n'importe quelle salle de réception à la disposition, même un gymnase.

France[modifier | modifier le code]

En France, comme en Amérique du Nord, le bal de promo marque la fin du lycée. Cependant, celui-ci est beaucoup moins commun en France. Bien que très fréquents aux États-Unis, l'organisation du bal de promo doit son origine à la France.

En effet, la cérémonie de remise des diplômes n'est en rien une tradition d'origine américaine ou anglo-saxonne : ce sont les étudiants de l'université de Paris qui l'avaient instaurée au début de la Renaissance. Les toges et coiffes académiques, quant à elles, remontent aux XIIe et XIIIe siècles. Elles étaient utilisées par les étudiants et les professeurs des premières universités européennes afin de se tenir au chaud dans des bâtiments non chauffés. Une tradition jugée passéiste en mai 1968 et qui a presque totalement disparu depuis en France, contrairement au Royaume-Uni, par exemple, où elle est restée très vivace et emblématique[2].

Pour la présidente et fondatrice de l'association « Donnons leur une chance »[3] pionnière du mouvement « Bal de promo solidaire »[4], « cette vieille tradition française est sur la voie du retour »[5] et ajoute que « certains lycées français bien que minoritaires tentent de faire revivre les festivités du bal de promo en y apportant un caractère global et humanitaire par le reversement de la totalité des bénéfices au profit de l'association ».

De nos jours une minorité de lycées organise des bals de promos malgré la demande constante des Conseils de Vie Lycéenne. Pour faire face à cette demande, les organisateurs du Bal de promo solidaire ont créer une organisation spécialisé dans l'organisation et la promotion de la culture du bal de promo au sein des établissements français.

Québec[modifier | modifier le code]

Au Québec, le bal des finissants du secondaire, tenu à la fin de la 5e secondaire, est un événement social majeur qui est préparé plusieurs mois à l'avance. Les participants ont en général autour de 17 ans. Il est ordinairement tenu dans un hôtel ou une salle de réception. Comme aux États-Unis, un roi et une reine du bal peuvent être choisis. Une tradition récente a vu l'apparition de l'« après-bal », rassemblement informel des participants au bal tenu en plein air dans un lieu isolé et durant toute la nuit. De grandes quantités d'alcool y sont généralement consommées, ce qui engendre parfois des incidents[6],[7].

L'Office québécois de la langue française privilégie les expressions « bal des finissants », « bal de fin d'études », « bal de fin d'année » ou « bal des sortants », et déconseille « bal de graduation »[1].

Saint-Pierre-et-Miquelon[modifier | modifier le code]

La tradition existe également sur l'archipel français de Saint-Pierre-et-Miquelon où les lycéens de Terminale organisent le bal des finissants entre la fin des épreuves du baccalauréat et les résultats de celui-ci. Ils célèbrent ainsi la fin de leur scolarité sur l'archipel et leur départ « aux études » en métropole ou au Canada.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Rassemblement à la plage en préambule d'un bal de finissants d'un high school du Nouveau-Brunswick (Canada)

Le bal de promo est souvent représentée dans la culture populaire, que ce soit dans la littérature, au cinéma (dans la Teen movies) ou à la télévision (dans la Série dramatique pour adolescents).

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Fascination (roman)

À la télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]