Bakoko (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bakoko.
Bakoko (peuple)
Populations significatives par région
Autres
Langues Bakoko

Les Bakoko sont une population d'Afrique centrale, vivant principalement au Cameroun. Ils font partie du groupe des Ba-Sow, faisant partie du grand groupe des Bantous. Ils ont des liens avec les Bassa.

Ils habitent principalement la Région du Littoral camerounais (Douala et Édéa), où vivent les populations côtières regroupées sous le nom de Sawa, dont font partie les Doualas comme les Bakoko. Les Sawa se réunissent une fois par an pour fêter le Ngondo et le Mpoo, festivités qui visent à unir les populations Sawa.

Comme tous les habitants de la côte, ils ont la culture de l'eau, avec la Sanaga qui traverse la ville d'Édéa.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on peut rencontrer plusieurs variantes de l'ethnonyme : Bakogo, Bakokos, Bassa-Bakoko, Kogo, Koko, Kokos[1].

Langue[modifier | modifier le code]

Ils parlent le bakoko, une langue bantoue dont le nombre de locuteurs était estimé à 50 000 au Cameroun en 1982[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : RAMEAU, BnF [1]
  2. (en) Fiche langue (code «bkh») dans la base de données linguistique Ethnologue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christine Buhan (avec la collab. d'Étienne Kange Essiben), La Mystique du corps : jalons pour une anthropologie du corps : les Yabyan et les Yapeke, Bakoko, Elog-Mpoo ou Yamban-Ngee, de Dibombari au Sud-Cameroun, Éditions l'Harmattan, 1986, 503 p. (ISBN 2-85802-693-9)
  • Joseph Onkan Evagle, Les sources de l'éducation traditionnelle chez les Bakoko de la vallée de la Sanaga, Université Paris 4, 1999, 1201 p. (thèse de Lettres)
  • Yves Nicol, La tribu des Bakoko : étude monographique d'économie coloniale, Larose, Paris, 1929, 240 p. (thèse de Droit)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]