Bakemonogatari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Bakemonogatari

化物語
Genre Romance, surnaturel, comédie
Light novel
Auteur Nishio Ishin
Illustrateur Vofan
Éditeur (ja) Kōdansha
Prépublication Drapeau du Japon Mephisto
Sortie initiale
Volumes 2
Anime japonais
Réalisateur
Studio d’animation Drapeau du Japon Shaft
Licence (fr) Dybex
Chaîne Drapeau du Japon Independent UHF Stations
1re diffusion
Épisodes 12
ONA japonais
Réalisateur
Studio d’animation Drapeau du Japon Shaft
1re diffusion
Épisodes 3

Bakemonogatari (化物語?, un mot-valise entre « monstre » — 化物 bakemono — et « histoire » — 物語 monogatari —) est un light novel japonais écrit par Nishio Ishin et illustré par le taïwanais Vofan ; la série est publiée par Kōdansha sous l'édition Kodansha Box de Kodansha.

Le roman a été adapté par le studio d'animation Shaft en un anime de douze épisodes qui ont été diffusés entre le et le . Le réalisateur de l'anime avait émis son intention de faire au total quinze épisodes, mais les trois derniers épisodes n'ont pas été diffusés à la télévision[1]. Ces derniers sont diffusés en streaming gratuits sur le site officiel de l'anime[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire de Bakemonogatari est centrée sur le personnage de Koyomi Araragi, un lycéen de terminale qui a été attaqué par un vampire (puis guéri) peu avant le début de l'histoire. Celui-ci rencontre d'autres personnages atteints de maux paranormaux divers et leur vient en aide.

Personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Monogatari.
Koyomi Araragi (阿良々木 暦, Araragi Koyomi?)
Voix japonaise : Hiroshi Kamiya
Koyomi, le personnage principal de l'histoire, est un élève en troisième année de lycée qui échoue dans toutes les matières, sauf en mathématiques. Peu de temps avant le début du roman, il a été attaqué par un vampire pendant la « Golden Week » et il est lui-même devenu un vampire. Même si Meme Oshino l'a aidé à redevenir un humain, il y a encore des effets secondaires : il peut voir dans le noir mais surtout il a gardé ses incroyables capacités de régénération (son corps soignera ses organes ou blessures même les plus graves peu importe la cause), il est donc quasiment impossible de le tuer.
Hitagi Senjōgahara (戦場ヶ原 ひたぎ, Senjōgahara Hitagi?)
Voix japonaise : Chiwa Saitō
Hitagi, le personnage principal de Hitagi Crab, est une jeune fille d'apparence faible, atteinte d'une « maladie incurable ». Elle est dans la même classe que Koyomi, mais celui-ci ne l'a encore jamais entendu parler. À la suite de sa rencontre avec un mystérieux crabe quand elle était en première année de lycée, elle a perdu tout son poids. Après cela, elle a évité tout contact humain, de peur que quelqu'un ne découvre son secret.
Mayoi Hachikuji (八九寺 真宵, Hachikuji Mayoi?)
Voix japonaise : Emiri Katō
Mayoi, le personnage principal de Mayoi Snail, est en cinquième année à l'école primaire. Elle porte toujours un énorme sac-à-dos. Koyomi la rencontre dans un parc, le jour de la fête des mères et lui propose de l'aider à retrouver la maison de sa mère. Elle lui révèle plus tard que, à cause d'un escargot, ils ne pourront jamais atteindre leur destination et seront toujours perdus. Elle fait de nombreuses erreurs de prononciation et bégaie en particulier quand elle prononce le nom de famille de Koyomi.
Suruga Kanbaru (神原 駿河, Kanbaru Suruga?)
Voix japonaise : Miyuki Sawashiro
Suruga, le personnage principal de Suruga Monkey, est élève en deuxième année de lycée. C'est l'as de l'équipe de basketball du lycée et elle connait Hitagi depuis l'époque du collège. Dès qu'elle est entrée au lycée, elle a découvert le secret de Hitagi et cette dernière l'a menacée pour qu'elle ne le révèle pas, comme elle menacera ensuite Koyomi.
Nadeko Sengoku (千石 撫子, Sengoku Nadeko?)
Voix japonaise : Kana Hanazawa
Nadeko, le personnage principal de Nadeko Snake, était l'amie de Tsukihi, la sœur de Koyomi, à l'école primaire. Elle porte une frange qui lui couvre les yeux et est plutôt timide. Koyomi jouait beaucoup avec elle lorsqu'elle était invitée chez lui par ses sœurs. Elle a été maudite par une camarade de classe et était sur le point de mourir quand Koyomi lui a offert son aide.
Tsubasa Hanekawa (羽川 翼, Hanekawa Tsubasa?)
Voix japonaise : Yui Horie
Tsubasa, le personnage principal de Tsubasa Cat, est dans la même classe que Koyomi, dont elle est la présidente. Avant que le roman ne commence, elle a été possédée par un bakeneko pendant la Golden Week, en raison de sa situation familiale stressante. Même si le problème s'est depuis résolu avec l'aide de Shinobu, il a de nouveau émergé juste avant le festival de l'école, en raison d'un autre stress.

Light novel[modifier | modifier le code]

La série a commencé sous la forme d'histoires courtes écrites par Nishio Ishin pour le magazine Mephisto. Plus tard, de nouvelles histoires ont été créées et elles ont été regroupées avec les anciennes déjà publiées pour finalement former deux tomes publiés par Kōdansha le [3] et le [4]. Le premier volume contient trois histoires intitulés Hitagi Crab (ひたぎクラブ, Hitagi Kurabu?), Mayoi Snail (まよいマイマイ, Mayoi Maimai?) et Suruga Monkey (するがモンキー, Suruga Monkī?)[5]. Le second volume contient les nouvelles histoires intitulées Nadeko Snake (なでこスネイク, Nadeko Suneiku?) et Tsubasa Cat (つばさキャット, Tsubasa Kyatto?)[5].

Anime[modifier | modifier le code]

L'anime compte douze épisodes et a été diffusé entre le et le . La production est assurée par le studio d'animation Shaft et est dirigée par Akiyuki Shinbo, lequel avait émis son intention de produire quinze épisodes. Cependant, les calendriers des chaînes de diffusion étant incompatibles avec un format de quinze épisodes, le réalisateur décide de diffuser les douze premiers épisodes à la télévision et de distribuer les trois derniers gratuitement en streaming[1]. Le premier épisode supplémentaire est sorti le sur le site officiel[2]. Le second épisode est sorti le et le dernier le [6],[7].

Dans les pays francophones, la série est licenciée par Dybex[8],[9].

Liste des épisodes[modifier | modifier le code]

Génériques[modifier | modifier le code]

Les génériques de début ont été écrits par Megumi Hinata et composés par Satoru Kousaki avec la voix des héroïnes de chaque chapitre[10]. Le générique de fin de la série, intitulé « Kimi no Shiranai Monogatari » (君の知らない物語?, litt. « L'histoire que tu ne connais pas ») a été produit par Supercell et est sorti en single le avec la voix de Nagi, anciennement connue sous le nom de « Gazelle », une chanteuse provenant de Nico Nico Douga devenue professionnelle[11].

Génériques de début
  1. staple stable - Chiwa Saitō (épisodes 2, 6, 7, 11, 12)
  2. Kaerimichi (帰り道?) - Emiri Katō (épisode 4)
  3. Ambivalent World - Miyuki Sawashiro (épisode 8)
  4. Renai Circulation (恋愛サーキュレーション?) - Kana Hanazawa (épisode 10)
  5. sugar sweet nightmare - Yui Horie
Remarque: Dans les versions DVD et Blu-Ray, chaque épisode joue le générique de son personnage spécifique. Par exemple, les épisodes de l'histoire Hitagi Crab jouent tous le générique de début staple stable, les épisodes de l'histoire Mayoi Snail jouent le générique de début Kaerimichi, et ainsi de suite.
Générique de fin
  1. Kimi no Shiranai Monogatari (君の知らない物語?, litt. « L'histoire que tu ne connais pas ») - Supercell

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Bakemonogatari Anime Promo Video Streamed », sur Anime News Network,
  2. a et b (ja) « Calendrier des diffusions sur le site officiel de l'anime » (consulté le 14 février 2010)
  3. (ja) « Bakemonogatari vol. 1 », Kōdansha (consulté le 14 février 2010)
  4. (ja) « Bakemonogatari vol. 2 », Kōdansha (consulté le 14 février 2010)
  5. a et b (ja) « Page d'historique sur le site officiel » (consulté le 14 février 2010)
  6. (en) « Bakemonogatari's 2nd Unaired Episode Streams in Japan », sur Anime News Network, (consulté le 23 février 2010)
  7. (ja) « News n°137 sur le site officiel », (consulté le 23 février 2010)
  8. « 2 nouveaux simulcasts chez Dybex ! », sur Manga-news
  9. « Bakemonogatari en DVD chez Dybex », sur Manga-news
  10. (ja) « Interview du réalisateur Akiyuki Shinbo sur le site officiel » (consulté le 14 février 2010)
  11. (ja) « "Kimi no Shiranai Monogatari" le 1er single de supercell » (consulté le 14 février 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]