Baiona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune d’Espagne
Cet article est une ébauche concernant une commune d’Espagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour la ville en France, voir Bayonne.
Baiona
Blason de Baiona
Héraldique
Drapeau de Baiona
Drapeau
Port de Baiona
Port de Baiona
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Galice Galice
Province Flag Pontevedra Province.svg Province de Pontevedra
Comarque Comarca de Vigo
Maire Jesús Vázquez Almuíña (PP)
Code postal 36300
Fondation 140 av. J.-C.
Démographie
Population 11 839 hab. (2007)
Densité 343 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 07′ 04″ Nord 8° 51′ 02″ Ouest / 42.117778, -8.850556
Superficie 3 450 ha = 34,5 km2
Bordée par Océan Atlantique
Localisation
Image illustrative de l'article Baiona

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Baiona

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Baiona
Liens
Site web www.baiona.org
Localisation de Baiona en Galice.

Baiona est une commune et un port de la province de Pontevedra en Galice (Espagne). La population recensée en 2007 est de 11 839 habitants.

Paroisses[modifier | modifier le code]

La commune est composée de cinq paroisses : Baíña (Santa Mariña), Baiona (Santa María de Fóra), Baredo (Santa María), Belesar (San Lourenzo), A Ramallosa (Santa Cristina).

Histoire[modifier | modifier le code]

La réplique de la Pinta.

Baiona est fondée en 140 av. J.-C. par Diómedes de Etolia, fils de Tideo, fondateur de Tui.

Baiona est la première localité[1] européenne[2] à avoir appris la nouvelle de la découverte par Christophe Colomb de ce que le navigateur considérait, à tort, comme la route des Indes[3]. En effet, c'est le [4],[5],[6] que la Pinta[4],[5],[6] de Martín Alonso Pinzón[5],[6] entre dans le port[1] de Baiona, trois jours avant[1] que la Niña[1] et Colomb n'arrivent à Lisbonne[1]. Un musée de Baiona commémore l'évènement[5]. Depuis , une réplique de la caravelle, construite pour le cinquième centenaire de la découverte de l'Amérique, reste amarrée, pour les visiteurs, à un quai du port[6]. Avec la fête de l'Arrivée, la commune célèbre chaque année, le premier week-end de mars, le retour du navire[7].

En 1585, le corsaire anglais, Francis Drake bombarde la ville pour la piller mais fut repoussé par ses habitants.

Patrimoine historique et culturel[modifier | modifier le code]

Entrée principale du château de Monterreal.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (es) ¿Sabías que Baiona fue el primer lugar que se enteró de la llegada de Colón a América? [« Savais-tu que Baiona a été le premier lieu à apprendre l'arrivée de Colomb en Amérique ? »] [html], sur viajesdeprimera.com (consulté le 22 mars 2016).
  2. « La fascinante région du Minho » [html], sur caractere.be (consulté le 22 mars 2016).
  3. « Baiona », dans Espagne du nord et du centre, vol. 3 : Saint-Jacques-de-Compostelle et la Galice, Paris, Place des éditeurs, coll. « Guides Lonely Planet », [lire en ligne (page consultée le 22 mars 2016)].
  4. a et b Hector Iglesias, Noms de lieux et de personnes à Bayonne, Anglet et Biarritz au XVIIIe siècle : origine, signification, localisation, proportion et fréquence des noms recensés (monographie, texte remanié de la thèse doctorat soutenue à l'université Bordeaux III [Michel-de-Montaigne] en sous le titre Onomastique du secteur littoral de Bayonne-Anglet-Biarritz au XVIIIe siècle), Donostia et Bayonne, Elkarlanean, [1re éd.], 375 p., 24 cm (ISBN 2-913156-32-0 et 978-2-913156-32-6, OCLC 466565169, notice BnF no FRBNF37193788), part. 2 (« Formation, origine et signification des noms de lieux, de personnels et de famille recensés »), chap. 2 (« Formation des noms de maisons, de quartiers et de lieux-dits recensés »), entrée « Bayonne / Baiona / Baiona (en Galice)  » [lire en ligne (page consultée le 22 mars 2016)].
  5. a, b, c et d « Musée de la Caravelle Pinta » [html], sur baiona.org (consulté le 22 mars 2016).
  6. a, b, c et d « Caravelle Pinta » [html], sur baiona.org (consulté le 22 mars 2016).
  7. « Fêtes et traditions → Fête de l'Arrivée » [html], sur baiona.org (consulté le 22 mars 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]