Baigneaux (Loir-et-Cher)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baigneaux.

Baigneaux
Baigneaux (Loir-et-Cher)
Blason de Baigneaux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Loir-et-Cher
Arrondissement Vendôme
Canton La Beauce
Intercommunalité Beauce Val de Loire
Statut Commune déléguée
Maire délégué Évelyne Gautier
2017-2020
Code postal 41290
Code commune 41011
Démographie
Population 47 hab. (2014)
Densité 7,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 46′ 59″ nord, 1° 15′ 17″ est
Altitude Min. 121 m
Max. 129 m
Superficie 6,58 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Oucques la Nouvelle
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

Voir sur la carte administrative du Centre-Val de Loire
City locator 15.svg
Baigneaux

Géolocalisation sur la carte : Loir-et-Cher

Voir sur la carte topographique de Loir-et-Cher
City locator 15.svg
Baigneaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Baigneaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Baigneaux

Baigneaux est une ancienne commune française située dans le département de Loir-et-Cher en région Centre-Val de Loire.

Elle intègre la commune nouvelle d' Oucques La Nouvelle avec le statut de commune déléguée le [1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014 décembre 2016 Évelyne Gautier    
2008 2014 Patrice Depuichaffray    
1899 1904 Ernest Barrault    
1897 1899 Prosper Barrault    
1893 1897 Alcade Masson    
1892 1893 Félix Leroux    
1890 1892 Prosper-Auguste Barrault    
1871 1890 Gustave Vital Barrault    
1870 1871 Pierre Brossillon    
1869 1870 Pierre Dumans    
1859 1869 André Bret    
1858 1859 Pierre Bret    
1858 1858 Laurent-Denis Cornet    
1848 1858 Toussaint Malfroy    
1808 1848 Charles-François Pardessus    
an VII 1808 Charles-François Pardessus    
an VI an VII Jean Bizieux   Président de l'assemblée municipale du canton de Selommes
an IV an VI Pardessus    
an III an IV Fichepain    
an II an III Pierre Biguier    
1791 an II Urbain Morel   Curé assermenté

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 47 habitants, en diminution de -9,62 % par rapport à 2009 (Loir-et-Cher : 1,71 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
146138139142130138123109128
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
136133137127136134140139132
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
14012411411610710510410482
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
595257463747514847
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (35,3 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (26,3 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (56,9 %) est supérieur de plus de deux points au taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 43,1 % d’hommes (0 à 14 ans = 9,1 %, 15 à 29 ans = 9,1 %, 30 à 44 ans = 9,1 %, 45 à 59 ans = 31,8 %, plus de 60 ans = 40,9 %) ;
  • 56,9 % de femmes (0 à 14 ans = 24,1 %, 15 à 29 ans = 6,9 %, 30 à 44 ans = 13,8 %, 45 à 59 ans = 24,1 %, plus de 60 ans = 31 %).
Pyramide des âges à Baigneaux en 2007 en pourcentage[6]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
3,4 
18,2 
75 à 89 ans
13,8 
22,7 
60 à 74 ans
13,8 
31,8 
45 à 59 ans
24,1 
9,1 
30 à 44 ans
13,8 
9,1 
15 à 29 ans
6,9 
9,1 
0 à 14 ans
24,1 
Pyramide des âges du département de Loir-et-Cher en 2007 en pourcentage[7]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,6 
8,3 
75 à 89 ans
11,5 
14,8 
60 à 74 ans
15,7 
21,4 
45 à 59 ans
20,6 
20,3 
30 à 44 ans
19,2 
16,2 
15 à 29 ans
14,7 
18,5 
0 à 14 ans
16,7 

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre-des-Liens[8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason baigneaux41.svg

Les armoiries de Baigneaux se blasonnent ainsi :

D'azur à la clé d'or posée en barre, le panneton en chef ; au franc-quartier aussi d'or chargé d'un agneau de sable portant une croix du même avec une banderole d'argent chargée d'une larme de gueules.

Création J.P Fernon (1998)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Arrêté no 41-2016-09-30-005 création commune nouvelle de Oucques la Nouvelle à compter du 1er janvier 2017 », Recueil spécial des actes administratifs de la préfecture de Loir-et-Cher,‎ , p. 359-363 (lire en ligne [PDF])
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  6. « Évolution et structure de la population à Baigneaux en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 11 octobre 2010)
  7. « Résultats du recensement de la population de Loir-et-Cher en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 11 octobre 2010)
  8. Église Saint-Pierre-des-Liens, sur le site des recherches généalogiques en Perche-Gouët