Baie Knight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Baie Knight
Carte de la baie Knight.
Carte de la baie Knight.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau du Canada Canada
Subdivisions
territoriales
Colombie-Britannique
Géographie physique
Type Fjord
Localisation Océan Pacifique
Coordonnées 50° 47′ 00″ N 125° 38′ 00″ O / 50.783333, -125.633333 ()50° 47′ 00″ Nord 125° 38′ 00″ Ouest / 50.783333, -125.633333 ()  
Superficie 300 km2

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

(Voir situation sur carte : Colombie-Britannique)
Baie Knight

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Baie Knight

La baie Knight (en anglais : Knight Inlet)[1] est un des plus grands bras de mer qui découpent les côtes de la Colombie-Britannique au Canada. Il s'agit d'un fjord qui s'étend sur une longueur de 105 kilomètres depuis son extrémité nord-est à l'intérieur du continent, où se jettent les fleuves Klinaklini et Franklin, jusqu'à son embouchure au sud du détroit de la Reine-Charlotte qui sépare le nord de l'île de Vancouver du continent. La baie a une largeur moyenne de 2,9 kilomètres[2].

Faune[modifier | modifier le code]

Les rives de la baie Knight sont particulièrement renommée pour les ours qui y vivent, en été la baie est le lieu d'une très importante concentration de grizzlys. Des plateformes situées à Glendale Cove, au-dessus des marais d'eau salée, permettent d'observer les ours dans leur milieu naturel.

Histoire[modifier | modifier le code]

La baie Knight traverse le territoire traditionnel des populations amérindiennes Da'naxda'xw (autrefois transcrit « Tanakteuk ») et Awaetlala.

La tradition orale rapporte que Kwalate, un village important de la tribu Da'naxda'xw sur les rivages d'une crique du fjord à la forme resserrée, a été détruit par un tsunami lorsqu'un rocher a glissé dans les eaux du fjord depuis une hauteur de 840 mètres le long des pentes de la rive opposée. Des recherches géologiques ont montré que le village avait été habité entre le XIVe et le XVIe siècle par une centaine de personnes[3].

La baie a été cartographiée par le navigateur William Robert Broughton qui faisait partie de l'expédition de George Vancouver. Il lui a donné son nom actuel en l'honneur du capitaine anglais John Knight (1747–1831).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Toponyme Knight Inlet sur le site web officiel Toponymie du Canada
  2. (fr) Caractéristiques hydrologiques de la baie Knight sur le site web officiel de Pêches et Océans - Canada
  3. (en) Publication au American Geophysical Union, Fall Meeting 2006 - Auteurs : Bornhold, B. D.; Harper, J. R.; McLaren, D.; Thomson, R. E. - Titre : Destruction of the First Nations Village of Kwalate, Knight Inlet, British Columbia, by a Rockfall-Generated Tsunami - Résumé de la publication disponible sur le site web du SAO/NASA Astrophysics Data System (ADS)