Bai Xingjian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bai.
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Bai, précède le nom personnel.
Bai Xingjian
Naissance
Décès
Auteur
Langue d’écriture chinois
Genres

Œuvres principales

Bai Xingjian, né en 775, mort en 826, est un écrivain chinois. Son nom social est Zhitui.

Après avoir obtenu son doctorat en 807, il mène une carrière de fonctionnaire. Il est le frère cadet du poète Bai Juyi.

Il ne reste quasi rien de son œuvre, excepté deux récits parmi les plus fameux de la dynastie Tang, le Dit des trois rêves (Sanmeng ji), et un chuanqi, Li Wa zhuan (Histoire de la belle Li Wa)[1].

Bai serait aussi l'auteur d'un fu érotique retrouvé à Dunhuang, bien que l'attribution soit douteuse[2].

Traduction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Dars, dans André Lévy (dir.), Dictionnaire de littérature chinoise, Presses universitaires de France, « Quadrige », 1994, rééd. 2000, p. 11.
  2. André Lévy, VII. Un texte burlesque du XVIe siècle dans le style de la chantefable, Bulletin de l'Ecole française d'Extrême-Orient, tome 56, 1969, p.121 [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :