Bahama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bahama
Race trotteur français
Père Quito de Talonay
Mère Libyssa
Père de mère Nivôse
Sexe Jument
Naissance 1989
Pays de naissance Drapeau de la France France
Mort 2014
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur Jean-Pierre Dubois
Propriétaire Jean-Pierre Dubois
Entraîneur Jean-Pierre Dubois
Driver Jean-Pierre Dubois
Record 1'12"2[1]
Nombre de courses 69
Nombre de victoires 25 (16 places)
Gains en courses 1 669 626 €[2]
Principales victoires Prix Albert Viel
Prix d'Europe
Prix de l'Étoile
Grand Prix Continental
Grand Prix Continental
Critérium Continental
Grand Prix Freccia d'Europe
Palio des Communes

Bahama est une jument trotteur français, née le 21 avril 1989[1] et morte en mars 2014[3]. Fille de Quito de Talonay et Libyssa, par Nivôse, elle était entraînée et drivée en course par son propriétaire-éleveur, Jean-Pierre Dubois.

Carrière de courses[modifier | modifier le code]

À 3 ans, elle remporte 9 de ses 11 sorties en compétition, mais ne peut accrocher le Critérium, terminant troisième. À 4 ans, elle se classe troisième du Prix de l'Atlantique face à ses aînés, et continue de dominer sa génération, remportant trois groupe 1 en France et en Italie. L'année suivante, elle défie encore ses aînés, se classant deuxième derrière Vourasie dans le Prix de France et le Prix de l'Atlantique. Elle participe aussi à l'Elitloppet, mais ne peut faire mieux que cinquième dans la finale remportée par Copiad. Après une riche campagne d'Italie, son année de 6 ans semble annoncer une baisse de forme, si bien que la jument fait son entrée aux haras, avec un palmarès riche de huit victoires classiques (aujourd'hui Groupe I) en France et en Italie, dont deux Prix de l'Étoile, et une douzaine de semi-classiques (Groupe II).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Groupes I[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France

Drapeau de l'Italie Italie

Groupes II[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France

Au haras[modifier | modifier le code]

Si Bahama n'est pas parvenue à engendrer des classiques, elle a régulièrement produit d'utiles performers, parmi lesquels :

Origines[modifier | modifier le code]

Origines de Bahama[2], femelle, bai.
Père
Quito de Talonay
Florestan (US) Star's Pride (US) Worthy Boy
Stardrift (US)
Roquépine Atus II
Jalna IV
Dent Blanche Seddouk Carioca II
Arlette III
Quine Hermès D
Hautecombe
Mère
Libyssa
Nivôse Élope Quel Veinard
Pénélope III
Chuchundra Maurico B
Quintessence
Clorinde Quioco Vermont
Béatrix II
Gloria Mesnil Teucer
Mnais

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fiche de la base SIRE de Bahama », sur Site des Haras nationaux (consulté le 9 avril 2014)
  2. a et b « Pédigrée de Bahama », sur Trot-pedigree.fr (consulté le 9 avril 2014)
  3. « Disparition de Bahama », sur Paris-Turf.com (consulté le 9 avril 2014)

Articles connexes[modifier | modifier le code]