Bagneux (Maine-et-Loire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bagneux.

Bagneux
Bagneux (Maine-et-Loire)
Dolmen de Bagneux
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Canton Canton de Saumur-Sud
Démographie
Population 3 192 hab. (1968)
Géographie
Coordonnées 47° 14′ 44″ nord, 0° 05′ 22″ ouest
Historique
Date de dissolution 1973
Commune(s) d’intégration Saumur
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Bagneux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Bagneux

Bagneux est une ancienne commune française de Maine-et-Loire, rattachée le 1er février 1973 à la ville de Saumur (fusion association)[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le lieu est mentionné dés 1096 comme Villa Benniolus. En 1258, on mentionne le Prioratus beati Petri de Batnox, et en 1277 est mentionné un Bartholomeus de Betgnos[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La localisation de nombreux mégalithes, dont le dolmen de Bagneux, attestent d'une présence préhistorique sur le territoire de la commune. Plusieurs haches et silex préhistoriques ont également été retrouvés. Une présence antique est également attestée par différents vestiges, dont ceux d'un bassin carré, probablement un ancien bain[2].

53 habitants de la commune sont morts durant la Première Guerre mondiale, et 15 autres durant la Seconde[2].

Population et société[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
166185155210252309392478846
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9231 0251 1161 0711 1361 1591 2321 3021 371
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 4591 5861 5501 6371 5421 6151 8492 0662 131
1962 1968 - - - - - - -
2 7563 192-------
(Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[3], base Insee à partir de 1968)

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes
Bibliographie
  • Pierre-Louis Augereau, Les secrets des noms de communes et lieux-dits du Maine-et-Loire, Le Coudray-Macouard, Cheminements, , 398 p. (notice BnF no FRBNF39295447, lire en ligne), p. 52-53
  • Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou : A-C, t. 1, Angers, H. Siraudeau et Cie, , 2e éd. (notice BnF no FRBNF33141105, lire en ligne)
  • Jean-Luc Flohic (dir.), Aude Guiheneuc et Rémy Toulouse, Le Patrimoine des communes de Maine-et-Loire, .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. INSEE, Code Officiel Géographique, Modifications des communes de Maine-et-Loire depuis 1930, consultées le 1er février 2016.
  2. a, b et c Port 1965, p. 219.
  3. « Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui », sur site de l'École des hautes études en sciences sociales (consulté le 24 novembre 2011).