Bagassi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bagassi
Administration
Pays Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso
Région Boucle du Mouhoun
Province Balé
Département Bagassi
Démographie
Population 2 977 hab. (2003[1])
Géographie
Coordonnées 11° 44′ 53″ nord, 3° 17′ 40″ ouest
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso

Voir la carte administrative du Burkina Faso
City locator 14.svg
Bagassi

Géolocalisation sur la carte : Burkina Faso

Voir la carte topographique du Burkina Faso
City locator 14.svg
Bagassi

Bagassi est un village et le chef-lieu du département et la commune rurale de Bagassi, dans la province des Balé et la région de la Boucle du Mouhoun au Burkina Faso.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Louis-Gustave Binger y entre le samedi 19 mai 1888 : « Bangassi[2] [sic], que nous atteignons à cinq heures du soir, est un gros village de 1 000 à 1 500 habitants, tous Bobo-Niéniégué. Les habitants m'ont paru avoir quelque aisance. Ce village a des cultures très étendues et un beau troupeau de bœufs (environ 300). Cette région est très pauvre en eau, il n'y a pas de ruisseau ni de rivière, on prend l'eau dans de nombreux puits situés quelques fois à près d'un kilomètre des villages. A Bangassi, pendant toute la nuit les femmes ne font que puiser et porter de l'eau ; il est difficile de goûter le repos dans ce village : aussi, vers deux heures du matin, mes hommes, renonçant au sommeil, me prient de les faire partir »[3], ce qu'il fait effectivement le lendemain.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la ville profite également de la gare de Bagassi sur la ligne de chemin de fer reliant Ouagadougou à Abidjan.

Éducation et santé[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Démographie sur le site des communes du Burkina Faso.
  2. A ne pas confondre avec le village de Bangassi (Kassoum).
  3. L-G. Binger, Du Niger au golfe de Guinée, Hachette, 1892, p. 412