Badondos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Femmes badondo à Mongoumba (1924)

Les Badondos (ou Dondo) sont une population d'Afrique centrale. C'est un sous-groupe des Kongos. Ils vivent principalement dans le sud de la République du Congo, dans le nord de l'Angola et au sud-ouest de la République démocratique du Congo[1].

Langue[modifier | modifier le code]

Ils parlent une langue bantoue, le doondo[2], ou dondo, kidoondo[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dondo » in James Stuart Olson, The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 153 (ISBN 9780313279188)
  2. (en) Fiche langue[dde]dans la base de données linguistique Ethnologue.
  3. (en) Brian Parker, Introduction to the Doondo Documentary Corpus, SIL, 3 décembre 2013, p. 3 [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) « Dondo » in James Stuart Olson, The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 153 (ISBN 9780313279188) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • A. Even,« Quelques coutumes des tribus badondos et bassoundis », in Bulletin de la Société des Recherches congolaises 13, 1931, p. 17-31
  • Dominique Ngoie-Ngalla, Les Kongo de la vallée du Niari : origines et migrations XIII-XIXe s. : Bakamba, Badondo, Bakunyi, Basundi, Babeembe, Presses universitaires de Brazzaville, 1981, 163 p.
  • (en) Brian Parker, Introduction to the Doondo Documentary Corpus, SIL, 3 décembre 2013, 45 p. [lire en ligne]