Bad Ems

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bad Ems
Bad Ems
Bad Ems
Blason de Bad Ems
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Rhineland-Palatinate.svg Rhénanie-Palatinat
Arrondissement
(Landkreis)
Rhin-Lahn
Bourgmestre
(Stadtbürgermeister)
Berny Abt
Code postal 56130
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
07 1 41 006
Indicatif téléphonique 02603
Immatriculation EMS
Démographie
Population 9 681 hab. ()
Densité 630 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 20′ 17″ nord, 7° 42′ 38″ est
Altitude 80 m
Superficie 1 536 ha = 15,36 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Rhénanie-Palatinat
Voir sur la carte topographique de la Rhénanie-Palatinat
City locator 14.svg
Bad Ems
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Bad Ems
Liens
Site web www.bad-ems.de

Bad Ems est une ville allemande dans le Land de Rhénanie-Palatinat, située des deux côtés de la rivière Lahn qui marque la frontière du Taunus et du Westerwald.

Elle est réputée de longue date comme ville d'eau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Établissement thermal de Bad Ems avant 1914.
Bad Ems.

L'électorat de Mayence y possédait quelques maisons de bain sur la rive gauche. La ville, grâce à son établissement thermal, fut le lieu de villégiature de l'aristocratie européenne et des têtes couronnées allemandes ou russes pendant le XIXe siècle[1].

La dépêche d'Ems fut à l’origine de la Guerre franco-prussienne de 1870[2],[3]. Et l'oukase d'Ems, interdisant l'usage de la langue ukrainienne dans l'Empire russe, y fut promulgué[4],[5].

Patrimoine[modifier | modifier le code]

L'UNESCO a inscrit Bad Ems le 11 août 2014 sur la liste indicative du patrimoine mondial dans la série « Grandes villes d'eaux d'Europe » (en anglais : Great spas of Europe)[6].

Visiteurs et curistes célèbres[modifier | modifier le code]

Monuments et curiosités[modifier | modifier le code]

  • L'église catholique Saint-Martin (néo-gothique, 1866-1882)
  • L'église catholique Marie-Reine (XVIIe siècle)
  • L'église russe de Bad Ems (1874-1876)
  • Le funiculaire de la Kurwald
  • La Tour de Bismarck

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jackie Bennett-Ruete, A social history of bad Ems : spa culture and the welfare state in Germany, University of Warwick, PhD thesis, (lire en ligne)
  2. « Encyclopédie Larousse en ligne - dépêche d'Ems », sur www.larousse.fr (consulté le 12 juin 2020)
  3. Michèle Ressi, L'Histoire de France en 1000 citations, Eyrolles, (ISBN 978-2-212-00200-3, lire en ligne)
  4. « Ce jour dans l'histoire : L'Oukase d'Ems ou la tentative de destruction de la culture ukrainienne », sur www.ukrinform.fr (consulté le 12 juin 2020)
  5. François Grumel-Jacquignon, Géopolitique passée et présente de l'Ukraine: le poids de la géohistoire sur l'Ukraine, Editions Publibook, (ISBN 978-2-7539-0563-4, lire en ligne)
  6. « Les grandes villes d’eaux d’Europe (France) », sur unesco.org (consulté le 1er juillet 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]