Backend

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En informatique, un back-end (parfois aussi appelé un dorsal[1]) est un terme désignant un étage de sortie d'un logiciel devant produire un résultat. On l'oppose au front-end (aussi appelé un frontal) qui lui est la partie visible de l'iceberg[2].

Exemples[modifier | modifier le code]

Voici quelques exemples plus concrets, pour mieux se figurer le concept :

  • Dans un magasin, on trouve une arrière-boutique où sont stockés les articles, et un bureau qui assure le bon fonctionnement du magasin. Il s'agit du back-end, de tout ce qui se passe en arrière-plan sans que le client ne s'en rende compte. Dans ce même magasin, on retrouve un service à la clientèle et des étalages. Il s'agit du front-end, de ce que le client voit.
  • Dans une architecture modèle-vue-contrôleur, la vue fait partie du front-end (interface utilisateur) alors que le modèle et le contrôleur font partie du back-end (représentation et traitement des données en arrière-plan).
  • Dans un environnement client-serveur, on considère que le client fait office de front-end alors que le serveur fait office de back-end.
  • Dans l'ancien système d'exploitation Windows 3.1, le sous-système d'exploitation MS-DOS était considéré comme le back-end alors que l'interface graphique avec laquelle l'utilisateur interagit était considérée comme étant le front-end.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « application dorsale », Le Grand Dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française (consulté le ).
  2. Francesco Cesarini et Simon Thompson, Programmer en Erlang, Pearson Education France, (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]