Baccalauréat universitaire en sciences

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le baccalauréat universitaire en sciences (BSc) est un grade universitaire existant dans de nombreux pays, notamment dans les pays de tradition universitaire anglo-saxonne, et il existait en France au XIXe siècle.

Pays de tradition universitaire anglo-saxonne[modifier | modifier le code]

Nombre d'années requises pour acquérir ce diplôme selon les pays :
  •      3 ans
  •      4 ans
  •      5 ans
  •      6 ans

Belgique[modifier | modifier le code]

En Belgique, après la réforme universitaire liée au processus de Bologne, le baccalauréat en sciences s'obtient après trois années d'études universitaires.

France[modifier | modifier le code]

Dans le passé[modifier | modifier le code]

En France, le baccalauréat en sciences a existé de 1808 à 1927, date à laquelle les baccalauréats en sciences et en lettres ont été remplacés par le baccalauréat de l'enseignement secondaire. Il s'agissait d'un diplôme terminant les études secondaires. Selon les lois des et  ; les décrets des et  ; les arrêtés des , et  :

  • Pour être admis à l'examen du baccalauréat en sciences complet, il fallait être âgé de 16 ans. L'examen se composait d'une épreuve écrite et d'une épreuve orale. L'épreuve écrite comprenait une dissertation en latin, une composition de mathématiques et une de physique. L'épreuve orale comprenait des explications d'ouvrages latins, français, allemands ou anglais et des interrogations sur les matières du programme concernant la logique, l'histoire géographique, les mathématiques pures et appliquées, les sciences physiques et les sciences naturelles. Les bacheliers ès lettres étaient dispensés des épreuves scientifiques.[réf. souhaitée]
  • Les facultés des sciences tiennent annuellement trois sessions d'examen.
  • Le baccalauréat des sciences restreint comprend une composition d'histoire naturelle au lieu de la composition de mathématiques. Il est destiné aux futurs étudiants en médecine.
  • Selon le règlement du , chacune des onze épreuves est notée 0, 1 ou 2, le candidat devant obtenir au moins 11/22 pour être reçu.

Avant le , le BSc remplaçait le titre d'ingénieur français[1],[2].

Actuellement[modifier | modifier le code]

Le BSc peut être délivré à l'École centrale Paris[1]. Cependant, depuis le , le titre d'ingénieur est reconnu aux États-Unis comme l’équivalent du Master of Science anglo-saxon[2] (également appelé « Maîtrise en sciences appliquées » au Canada).

Canada[modifier | modifier le code]

Le Québec et le Nouveau-Brunswick utilisent le modèle anglo-saxon et confèrent le grade de bachelier ès sciences (BSc) après trois ou quatre ans d'études universitaires de premier cycle.

Il est à noter qu’au Québec, les programmes universitaires ne sont pas réellement plus courts que dans le reste de l’Amérique du Nord : c’est simplement que l’équivalent de la 1re année universitaire a déjà été complétée au cégep. Cependant, un individu qui a au moins 21 ans peut, à certaines conditions imposées par l’Université, s’inscrire directement au baccalauréat universitaire même s’il n’a pas obtenu un diplôme d'études collégiales (DEC) — ce dernier ayant une durée de deux ou trois ans.

Suisse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Executive Team, regarder Didier LeGall.
  2. a et b (fr) The Cultural Services of the French Embassy in the U.S., « Accord historique pour les ingénieurs français aux États-Unis », sur http://highereducation.frenchculture.org, (consulté le 22 juillet 2017).

Article connexe[modifier | modifier le code]