Baccalauréat techniques de la musique et de la danse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Baccalauréat en France.
Le baccalauréat techniques de la musique et de la danse dans les études secondaires en France

En France, le baccalauréat techniques de la musique et de la danse est une des sept séries du Baccalauréat technologique. Il s'adresse uniquement aux danseurs et instrumentistes qui veulent exercer un métier en rapport avec la danse ou la musique. Il est réservé aux élèves motivés, travailleurs et d'un bon niveau dans l'une de ces deux disciplines.

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Ce bac est accessible après une seconde spécifique. La sélection est de rigueur à l’entrée de cette classe : entretien et dossier scolaire sont là pour juger de la motivation et des capacités des élèves. D’autre part, il faut être inscrit au conservatoire en parallèle. Peu de lycées préparent à ce bac, il faut donc se renseigner tôt dans l’année. Des élèves de secondes générales ou technologiques peuvent être admis en première si leur niveau musical correspond au niveau requis au conservatoire.

Présentation[modifier | modifier le code]

La formation générale (français, LV1, histoire-géo, maths, sciences-physiques...) et la formation technologique (étude d'œuvres, étude de principes physiques...) sont équilibrées. La préparation de ce bac allie des cours au lycée et au conservatoire (cours de musique ou de danse).

Les élèves ont le choix entre 2 options.

Option instrument[modifier | modifier le code]

Elle forme à la pratique et aux techniques musicales (maîtrise d’un instrument, musique d’ensemble, dictée et analyse musicale, harmonie, solfège, techniques du son, organologie, lecture instrumentale à vue). Elle vise le perfectionnement dans la pratique des instruments et aborde l’histoire de la musique et de la danse, ainsi que les techniques du son. En techniques musicales, les élèves effectuent des dictées et des analyses musicales, d'un niveau de plus en plus difficile : des dictées mélodiques à une voix en seconde et jusqu’à trois voix en terminale. Les futurs bacheliers doivent aussi déchiffrer des textes musicaux, étudier le solfège... Au bac, il faut exécuter deux morceaux imposés.


Matière Horaire Première Horaire Terminale Coefficient
Technique musicale 2h30 2h30 3
Exécution instrumentale 2h 2h 4
Histoire de la musique 1h30 1h30 3
Lecture instrumentale à vue 0h30 0h30 / ou second groupe
Organologie / 1h / ou second groupe
Techniques du son 1h 1h / ou second groupe
Musique d'ensemble 1h30 1h30 / ou second groupe

Option danse[modifier | modifier le code]

Les élèves exécutent des chorégraphies et s'entraînent à la dictée musicale. Ils étudient l’histoire de la musique et de la danse (le ballet, les chorégraphes...), et tout ce qui touche à la scène : décors, machineries, espaces... Ils ont également des cours d'anatomie et de physiologie. Au bac, il faut exécuter une variation imposée de danse classique ou de danse contemporaine pour montrer leur acquis.


Matière Horaire Première Horaire Terminale Coefficient
Technique musicale 2h 2h 3
Histoire de la danse 1h30 1h30 3
Exécution chorégraphique 5h 5h 4
Anatomie 1h 1h / ou second groupe

N.B. : l'emploi du temps est lourd (plus de 30h/semaine). Il comporte notamment 5h d'EPS par semaine, sans compter l'exécution chorégraphique en option danse. Il faut aussi noter que les carrières de musiciens et danseurs sont souvent internationales : la maîtrise de l'anglais est un avantage considérable.

Orientation post-bac[modifier | modifier le code]

  • Études supérieures artistiques au conservatoire (accès sur concours)
  • Études universitaires (licences de musique, de musicologie, des arts du spectacle...ou Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant (DUMI)). Attention, l'enseignement de la fac reste très théorique. Pour éviter une mauvaise orientation, les futurs étudiants doivent se renseigner sur le programme et les débouchés qu'offrent la licence qu'ils visent.
  • Filières professionnelles Ceux qui veulent travailler dans le secteur culturel peuvent préparer une licence professionnelle en médiation ou gestion culturelle.

Débouchés[modifier | modifier le code]

Les débouchés après un baccalauréat TMD se situent surtout dans les domaines de l'art, du spectacle, mais aussi de la culture et du patrimoine. Ils restent assez limités.

Les métiers envisagés après ce bac sont souvent musicien, danseur, compositeur, chef d'orchestre ou encore chorégraphe, selon la spécialité; mais les TMD peuvent aussi faire carrière comme professeur, animateur ou, dans un domaine plus économique, comme gestionnaire de spectacles ou administrateur de salles.

Notes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]