Bac Ha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bac Ha
Bắc Hà
Bac Ha
Bâtiment colonial à Bac Ha.
Administration
Pays Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Province Province de Lao Cai
Démographie
Population 50 000 hab. (est.)
Géographie
Coordonnées 22° 32′ 24,53″ nord, 104° 17′ 40,51″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam
Voir sur la carte administrative du Viêt Nam
City locator 14.svg
Bac Ha
Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam
Voir sur la carte topographique du Viêt Nam
City locator 14.svg
Bac Ha

Bac Ha (vietnamien : Bắc Hà) est une ville d'environ 50 000 habitants, située dans la province de Lao Cai à 333 km au nord-ouest de Hanoi.

Transports[modifier | modifier le code]

Elle est accessible de Hanoï en train de jour ou de préférence de nuit arrivant le lendemain matin vers 5h30 à Lao Cai, avec connexion immédiate en minibus pour Bac Ha (2 heures de route) ou, depuis 2010, en bus de nuit direct Hanoi-Bac Ha (départ à 21h, arrivée à 6h).

Tourisme[modifier | modifier le code]

Bac Ha est célèbre en tant que capitale de la région des Hmongs Fleurs, ou Hmongs bariolés, un des six groupes de la minorité hmong, dont les femmes portent un remarquable costume bariolé à dominante orange ; il faut entre 4 et 6 mois pour faire un costume complet tout à la main.

Le bourg est également célèbre pour son marché du dimanche, où les minorités de toute la région se réunissent pour commercer et se rencontrer. Très prisé par les touristes, ce marché demeure toutefois parfaitement authentique, de même que celui du samedi de Can Cau, à 18 km au nord de Bac Ha, beaucoup plus petit et spécialisé dans la vente d'animaux (chevaux, buffles, oiseaux, porcs, chiens, etc.).

Bac Ha est beaucoup moins connue pour le trekking dans les montagnes au nord de la ville, conduisant les marcheurs dans des villages isolés tels que Ta Van Chu et Lung Phin.

La ville de Bac Ha est aussi surnommée " le plateau blanc "[1] en raison des nombreuses cultures de pavot de la région dans le passé ; elle a toutefois conservé ce nom de nos jours même si c'est pour ses fleurs de pruniers qui attirent de nombreux touristes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Visite des marchés et villages ethniques de Bac Ha », sur Carnets d'Asie (consulté le 14 octobre 2019)