Babyrousa babyrussa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Babiroussa (Babyrousa babyrussa) est une espèce de suidé sauvage asiatique. Le nom provient du malais, babi (« porc ») et rusa (« cerf »).

Babiroussa est le nom de l'espèce Babyrousa babyrussa si on considère qu'il n'y a qu'une seule espèce du genre Babyrousa ayant plusieurs sous-espèces. Si on considère que le genre a plusieurs espèces, alors Babyrousa babyrussa est dénommé babiroussa poilu ou doré.

Habitat[modifier | modifier le code]

Le babiroussa vit en Indonésie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée. On le rencontre dans les forêts tropicales, mais également sur les rivages des fleuves et des lacs.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Le babiroussa se nourrit de feuilles, de fruits, de champignons et aussi de larves. Il se nourrit aussi dans la boue.

Description[modifier | modifier le code]

Crâne de Babyrousa celebensis

Le mâle a deux paires de défenses, dont deux canines pointues qui traversent son groin et se recourbent vers son crâne. Il peut arriver que la croissance de ces canines soit telle qu'elles vont jusqu'à traverser son crâne, ce qui peut aboutir à sa mort.

Sa peau est presque glabre. Il mesure environ un mètre de long pour un peu moins de 80 centimètres au garrot. La masse atteint 100 kilogrammes pour les mâles et 60 kilogrammes pour les femelles. Ils peuvent vivre une douzaine d'années (le double en captivité).


Éthologie[modifier | modifier le code]

Le babiroussa est un animal discret et timide, actif en particulier le matin. Diurne, il passe environ la moitié de sa vie à dormir. Il s'éloigne rarement de l'eau et sait nager.

Généralement, les mâles adultes sont solitaires alors que les femelles et leurs petits vivent en groupes.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Avant l'accouplement, les mâles combattent en se redressant sur leurs pattes arrières et en se frappant avec leur groin. Certaines personnes pensent qu'ils se servent de leurs cornes recourbées pour s'accrocher aux branches des arbres et impressionner les femelles, mais cela est peu probable, et d'autant moins que la plupart des mâles ont le bout des cornes qui touchent leur crâne. La durée de gestation est d'environ cinq mois et la portée comprend un à trois petits. Les petits peuvent très vite se nourrir d'aliments solides et sont sevrés peu après leur sixième mois. Ils sont matures au bout d'une année.

Espèces ou sous-espèces[modifier | modifier le code]

La population totale est estimée à 4000 individus, disséminés sur plusieurs îles. Cet animal est en voie de disparition, et il est assez rare d'en trouver dans des zoos en France.

En fonction des auteurs, il existe une seule espèce avec plusieurs sous-espèces:


Selon MSW :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :