Babyphone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un babyphone ou écoute-bébé[1] est un dispositif de radiodiffusion utilisé pour écouter à distance des sons émis par un bébé. Il se compose de deux parties :

  • un émetteur équipé d'un microphone placé près de l'enfant transmet les sons par ondes radios
  • un récepteur équipé de haut-parleur placé près de la personne qui s'occupe de l'enfant

Certains babyphones fournissent une communication bidirectionnelle qui permet de parler en retour à l'enfant. D'autres modèles sont équipés d'une caméra sur l’émetteur et d'un écran sur le récepteur permettant de voir l'enfant, ils sont alors appelés « babycam ».

L'une des principales utilisations du babyphone est de permettre aux parents d'entendre quand un enfant, hors de portée d'écoute, se réveille.

Le premier babyphone était le « Nurse Radio », créé en 1937[2].

L'avancée technologique et l'omniprésence des smartphones permet aujourd'hui d'avoir des babyphones connectés directement à son smartphone et ainsi d'augmenter virtuellement à l'infini la distance d'écoute. Ces types de babyphones sont connectés en wifi au réseau domestique et sont contrôlables à distance via une application sur smartphone[3]. Ils sont souvent équipés d'une caméra en plus d'un microphone ce qui permet au parent de voir et entendre l'enfant simultanément.

Aucune étude scientifique n'ayant encore été menée sur la dangerosité éventuelles des rayonnements du babyphone, il ressort d'une enquête de l'Office Fédéral de la Santé Publique suisse (OFSP) que le principe de précaution doit s'appliquer en recommandant aux parents de choisir les appareils qui émettent le moins d'ondes, certains babyphones pouvant rayonner respectivement 10 mw ou 20 mw, voire 250 mw. L'OFSP et le Président de l'Association Santé Environnement France recommandent ainsi de privilégier les appareils munis de l'option VOX ne rayonnant qu'en présence de bruits, le babyphone devant ensuite être placé à un mètre minimum du lit du bébé et n'être activé que lorsque sa fonction est nécessaire[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pluriel « écoute-bébés » d'après Larousse. [1]
  2. (en-US) « The World’s First Baby Monitor: Zenith’s 1937 “Radio Nurse” », Slate,‎ (ISSN 1091-2339, lire en ligne, consulté le )
  3. « Babyphone vidéo connecté au smartphone : comment ça marche », sur Caméra Léon, (consulté le )
  4. « Ondes électromagnétiques: Babyphone : faut-il se méfier des ondes ? », sur Enfant.com (consulté le )