Baby clash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La notion de baby clash (« clash » désigne en anglais un choc, un affrontement) renvoie au choc et aux tensions qu'implique une naissance dans un couple.

Description[modifier | modifier le code]

Il s'agit principalement de conflits qui s'expliquent par le changement de vie, la fatigue, les nouvelles responsabilités à endosser qui peuvent être angoissante pour la mère comme pour le père[1].

Bernard Geberowicz, psychiatre, estime ainsi que la majorité des parents traverseraient des turbulences à l’arrivée du premier bébé[2]. Ainsi,  20 à 25 % des couples se sépareraient dans les premiers mois après la naissance de bébé[3],[2].

Un phénomène de plus en plus reconnu[modifier | modifier le code]

L'arrivée d'un enfant, surtout le premier, met le couple à l'épreuve et il existe comme un sentiment de honte à faire part des difficultés qui accompagnent un moment censé être heureux[2]. Ces dernières années, le phénomène a fait l'objet d'une attention particulière en raison de sa fréquence[4],[5],[6],[7].

Selon une récente étude, 66 % des mères déclarent avoir vécu ce passage[8],[1],[9],[10].

Le divorce, une des conséquences du baby clash[modifier | modifier le code]

Actuellement, 44,7 % des mariages finissent en divorce. D’après le ministère de la Justice, le nombre de ceux prononcés après moins de trois ans d’union a augmenté de 50 % entre 1998 et 2003[11]. Si auparavant on se séparait une fois les enfants grands, il semble qu’à présent on n’hésite pas à rompre les liens en présence de tout-petits[12].

L'échange comme solution[modifier | modifier le code]

Parler du phénomène lorsqu'il se présente peut représenter un soulagement en ce que cette action permet de constater que beaucoup d'autres couples sont confrontés à cette période difficile[2].

Si les disputes deviennent violentes ou que des vrais signes de dépression apparaissent, consulter un thérapeute ou un psychologue peut permettre de se repositionner dans cette nouvelle configuration[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Naissance de bébé  : comment éviter le baby clash ? », sur Santé Magazine (consulté le ).
  2. a b c et d Anne-Laure Vaineau, « 5 conseils pour éviter le baby-clash », sur psychologies.com, (consulté le ).
  3. a et b Katrin Acou-Bouaziz, « Baby-clash: comment éviter une crise de couple après l'arrivée du bébé? », L'Express,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. Le Couple face à l'arrivée de l'enfant : surmonter le baby-clash - Albin Michel
  5. Au secours, je suis maman ! - Leduc
  6. Elle no 3479 du 31 août 2012 : Baby Clash - Pourquoi tant de couples se séparent après une naissance
  7. Le Baby-clash : Le couple à l'épreuve de l'enfant - Albin Michel
  8. http://www.presseagence.fr/lettre-economique-politique-paca/2016/02/03/paris-baby-clash-quand-larrivee-dun-enfant-bouleverse-le-couple/
  9. « Le Baby Clash : un phénomène qui touche deux couples sur trois - Biba Magazine », sur Biba Magazine, (consulté le ).
  10. « Baby clash : deux couples sur trois concernéq », sur Marie France, magazine féminin, (consulté le ).
  11. La rédaction, « Alerte au baby-clash », sur elle.fr, (consulté le ).
  12. Le Baby-clash : le couple à l’épreuve de l’enfant - Albin Michel

Sur les autres projets Wikimedia :