Bab Mansour el Aleuj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la ville de Meknès
Cet article est une ébauche concernant la ville de Meknès.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Article principal : Meknès.
Bab Mansour el Aleuj

Bab Mansour el-Aleuj, appelée également la Porte du Renégat, Bab el-Mansour ou encore Bab Mansour, est la porte de la ville de Meknès au Maroc la plus importante et la plus remarquable[1]. Elle est située en face de la célèbre place Lahdim .

Histoire[modifier | modifier le code]

La porte dite Bab el-Mansour a été achevée en 1732[2] par Moulay Abdallah, fils du sultan Moulay Ismaïl[2]. Elle marque l'entrée principale du Palais impérial construit pour Moulay Ismaïl. La porte a été conçue par un chrétien converti à l'islam, d'où son nom : La porte de Mansour, le renégat[2]. Les colonnes de marbre qui ornent les bastions latéraux en saillie proviennent des ruines de Volubilis.

La porte monumentale de Bab-el-Mansour en 1931

Bab Mansour fait partie du patrimoine protégé de Meknès depuis 1914.

Mise à part sa valeur historique, Bab Mansour est considérée par les habitants de la ville comme le portail liant le passé au présent[réf. nécessaire].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Lahcen Daaïf, Les inscriptions de Bab Mansur al-'Ilg : déchiffrement et traduction, al-Qantara,‎ (ISSN 0211-3589, lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Daaïf 2013, p. 243-266
  2. a, b et c Daaïf 2013, p. 247

Voir aussi[modifier | modifier le code]