Bab El Bhar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 21 juillet 2019 à 19:36 et modifiée en dernier par Herr Satz (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Bab El Bhar
Image dans Infobox.
Bab El Bhar vue du côté de la médina.
Présentation
Type
Partie de
Patrimonialité
Partie d'un site du patrimoine mondial UNESCO (d)
Monument classé (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

Bab El Bhar (arabe : باب البحر soit « Porte de la mer ») est l'une des portes de la médina de Tunis (Tunisie) située à l'est de l'ancienne enceinte, sur la place de la Victoire. Elle prend le nom de Porte de France pendant le protectorat français, nom qu'on lui donne parfois de nos jours.

Marquant la séparation entre la médina et la ville nouvelle, elle se constitue d'un arc surbaissé et surmonté d'un parapet à créneaux.

Étymologie

Une légende tenace, due à son nom, raconte que la mer arrivait à ses pieds, ce qui n'a jamais été le cas. Ce nom signifie simplement qu'elle s'ouvre « en direction de la mer ». En fait, elle regarde le lac de Tunis et mettait la médina en communication avec l'arsenal maritime et le débarcadère du lac.

Aménagements

La porte d'origine est construite sous le règne des Aghlabides. En 1860, une nouvelle porte est construite dans l'axe de la future avenue de la Marine, à la demande du consul de France Léon Roches, qui avait obtenu du bey en 1857 l'autorisation de construire le consulat hors les murs, plus précisément sur la future avenue.

En 1939, la porte est dégagée des constructions environnantes.

Galerie

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :