Bab'Aziz, le prince qui contemplait son âme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bab'Aziz, le prince qui contemplait son âme
Réalisation Nacer Khémir
Scénario Nacer Khémir
Acteurs principaux
Durée 96 min
Sortie 2005

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bab'Aziz, le prince qui contemplait son âme, parfois abrégé en Bab'Aziz, est un film coproduit par la Tunisie, l'Iran, la Suisse, la Hongrie, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Réalisé par le réalisateur tunisien Nacer Khémir, il est sorti en 2005.

Il s'agit du dernier film d'une trilogie initiée par Les Baliseurs du désert (1984) et continuée par Le Collier perdu de la colombe (1991).

Synopsis[modifier | modifier le code]

La jeune Ishtar accompagne son grand-père (Bab'Aziz) dans le désert pour se rendre à une réunion de derviches qui n'a lieu que tous les trente ans. Pour Bab'Aziz, il s'agit en fait d'aller rejoindre sa tombe, délimitée par un carré de cailloux. Mais le vieil homme est une source de contes et de légendes, et le parcours sera l'occasion de rencontres et de récits de destinées multiples, un peu comme dans les Mille et Une Nuits[1],[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Film transnational[modifier | modifier le code]

Le film n'a pu voir le jour qu'après dix années de recherche de financement. Il a fallu trouver des partenaires tunisien, iranien, allemand, français, belge, suisse, néerlandais et hongrois. Le producteur allemand a imposé Tonino Guerra comme co-scénariste, même si son influence est symbolique, le film restant conforme au scénario initial. Sont sélectionnés des acteurs iraniens, tunisiens et algériens notamment. Le film est tourné en Tunisie et en Iran[2].

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Le film est récompensé dans plusieurs festivals :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bab'Aziz – Le Prince qui contemplait son âme sur Africultures
  2. a et b Hédi Khélil, Abécédaire du cinéma tunisien, Tunis, Simpact, , 433 p. (ISBN 978-9973-61-457-5), « Bab'Aziz Le nouveau film de Nacer Khémir », p. 295-301
  3. a et b Matt Zoller Seitz, « Bab'Aziz: The Prince Who Contemplated His Soul (2006) », The New York Times, (consulté le 6 mai 2014)
  4. « Bab'Aziz—The Prince Who Contemplated His Soul », sur http://www.arabfilm.com (consulté le 6 mai 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]