Baýramaly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Baýramaly
Baýramaly.jpg
Nom officiel
(tk) BaýramalyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(tk) BaýramalyVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Province
Altitude
233 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
110 545 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Géolocalisation sur la carte : Turkménistan
(Voir situation sur carte : Turkménistan)
Point carte.svg

Baýramaly (anciennement Bayram-Ali, en persan : بایرام علی)[1] est une ville du Turkménistan, située à 27 km à l'est de la capitale de la province, Mary.

La population était de 88 486 habitants en 2009, ce qui fait une grosse augmentation depuis 1989 (43 824 selon le recensement de 1989)[2]

La ville est située dans une oasis sèche près du Murgab.

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen-âge[modifier | modifier le code]

Période mongole[modifier | modifier le code]

Les Mongols colonisèrent la région à partir des années 1210, et finirent à la fin des années 1220. Lors du morcellement de l'Empire mongol, ce fut le Khanat de Djaghataï, un des gouvernements de l'Empire, qui prit le contrôle de la région et donc de la ville. Cependant, ces derniers ne firent pas long feu, vu que le Khanat explosa à partir des années 1330 suite aux difficultés pour le diriger, soit environ 30 ans après la fin de l'Empire mongol uni.

Le Khanat de Transoxiane profita de l'instabilité pour occuper Baýramaly, avant de se plier à la conquête des Timourides.

Conquête des Timourides[modifier | modifier le code]

Vers la fin du XIVe siècle, les Timourides, dirigés à l'époque par Tughluk Timur (en), prennent le contrôle de la région. Ces derniers perdirent le contrôle de la ville peu après la mort de Tamerlan : l'Empire Timouride croulait sous le poids des révoltes, et les incursions ouzbeks se faisaient de plus en plus sentir. si bien que ces derniers contrôlèrent la région aux alentours des années 1430-1440.

Domination ouzbek[modifier | modifier le code]

Les Ouzbeks dominèrent la ville et sa région pendant près de 150 ans, avant de les céder au Khanat de Boukhara.

Période moderne[modifier | modifier le code]

La ville de Baýramaly se trouvait dans l'lémirat de Boukhara, avant d'être annexé par l'Empire russe à la fin du XIXe siècle, puis d'être intégré à l'Union soviétique, jusqu'à l'indépendance du Turkménistan le 26 octobre 1991.

Climat[modifier | modifier le code]

Baýramaly a un climat désertique avec des hivers frais et des été très chauds, Les précipitations sont généralement légères et erratiques et se produisent principalement en hiver et en automne[3].

Les données climatiques pour Baýramaly
Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc An
Record haut (°C) 28,0 31,8 37,0 40,5 50,0 50,0 47,5 45,7 44,0 39,6 35,2 29,0 50
Moyenne haute (°C) 8,4 11,4 16,9 24,7 31,4 36,2 38,1 36,1 31,0 24,1 16,8 10,3 23,78
Moyenne journalière (°C) 1,9 4,6 9,9 17,2 23,6 28,5 30,5 28,1 22,1 15,0 8,7 4,0 16,17
Moyenne basse (°C) -2,7 -0,5 4,1 10,2 15,3 19,5 21,7 19,2 12,9 7,0 2,1 -1,0 8,98
Record faible (°C) -26,3 -24,8 -16,8 -3,6 2,2 7,6 11,7 7,4 -1,8 -8,3 -21,5 -23,0 -26,3
Précipitation moyenne (mm) 28,7 24,9 35,3 26,0 13,3 1,1 0,1 0,1 0,8 6,7 13,6 23,2 173,8
Jours de précipitations moyens (≥) 7,2 6,2 5,9 3,8 2,3 0,5 0,2 0,3 0,3 2,2 5,1 6,1 40,1
Humidité relative moyenne (%) 73,5 67,3 57,7 51,6 40,6 31,7 30,3 29,4 34,7 46,1 63,1 72,8 49,9
Moyenne des heures de soleil mensuelles 129,7 137,4 168,9 217,2 304,7 356,2 371,7 355,0 302,4 249,0 185,1 128,7 2 906
Source n° 1: climatebase.ru
Source n° 2: NOAA (soleil seulement, 1961-1990)

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie est basée autour des industries alimentaires et des matériaux de construction[4]. Le gaz naturel est aussi extrait dans la région[3].

Attractions[modifier | modifier le code]

  • Près de la ville se trouve les ruines de Merv
  • À 28 kilomètres au nord se trouve le mausolée de Hudaýnazar Öwlüýä (début du XIIe siècle)[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « بایرام علی | لغت نامه دهخدا »,‎ (consulté le 28 décembre 2017)
  2. « Демоскоп Weekly - Приложение. Справочник статистических показателей. », sur www.demoscope.ru (consulté le 28 décembre 2017)
  3. a et b (en) « Baýramaly », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le 28 décembre 2017)
  4. a et b « Байрам-Али », sur bse.sci-lib.com (consulté le 28 décembre 2017)