Baïse de Lasseube

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Baïse et Lasseube.
Ne doit pas être confondu avec Baïse.

la Baïse de Lasseube
Illustration
Le Baïse de Lasseube à Mourenx.
Caractéristiques
Longueur 40,6 km
Bassin 2 289 km2
Bassin collecteur l'Adour
versant gauche
Régime pluvial
Cours
Source source
· Localisation entre Lasseubetat et Gan
· Coordonnées 43° 09′ 49″ N, 0° 27′ 03″ O
Confluence le gave de Pau
· Localisation Abidos
· Coordonnées 43° 23′ 55″ N, 0° 37′ 54″ O
Se jette dans Gave de Pau
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Pyrénées-Atlantiques
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

Sources : SANDRE:« Q53-0400 », Géoportail

La Baïse[1],[2] de Lasseube ou Bayse[3] est un affluent gauche du gave de Pau, entre la Juscle et le Luzoué.

Son bassin est appelé bassin des Baïses par référence aux Baïses de Lasseube et de Monein.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Il n'est pas douteux que Baïse, aussi orthographié Bayse ou Bayze dans les textes, est un hydronyme[4]. En effet, sur la carte de Cassini de 1773, trois rivières au moins portent le nom de Baïse dans la région de Monein. Elles ont ensuite été différenciées en Bayse de Lasseube, en Baysère (ou Bayse de Monein), affluent de la Bayse de Lasseube et en Baylongue, affluent de la Baysère. Dans les textes anciens, le Luzoué, autre affluent gauche du Gave de Pau, est parfois appelé Baïse de Cardesse. Un autre affluent de la Bayse, en provenance d'Ogeu, s'appelle la Baysole
Par ailleurs, la grande Baïse du Gers prend sa source sur le plateau de Lannemezan, se jette dans la Garonne et a comme affluents la petite Baïse et la Baïsole.
La racine commune à tous ces hydronymes est généralement associée au basque "bai" (ʺBaigorryʺ rivière rouge, ʺBaionaʺ rivière bonne), forme ancienne de "ibaia"[5]. Une étymologie alternative à partir de la racine gasconne "ban" semble moins convaincante[6].

Géographie[modifier | modifier le code]

La Baïse naît à Lasseubetat, puis s'écoule vers le nord pour rejoindre le gave à Pau à Abidos. Sa longueur est de 40,6 km[7].

Département et communes traversés[modifier | modifier le code]

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

  • (D?) le Lezà, de Lasseubetat[1]
  • (G) la Baysole[8], en provenance d'Ogeu
    • (G) l'Artiguet
  • (D) l'Arriu Grand, de Louyrat (Lasseube)
    • (D) le ruisseau de Haget
  • (G) le ruisseau de Cambet
  • (G) le Bert[9] du Laring de Précilhon
  • (D) le ruisseau de Houchoû
  • (G) le ruisseau de Seubemale
  • (G) le ruisseau de Bernatouse
    • (D) le ruisseau de Broucà
  • (G) le ruisseau d'Aubertin
  • (G) le ruisseau de Coigt d'Arrens
  • (G) le ruisseau de la Rouède
  • (D) la Lèze, des environs d'Abos
  • (G) la Baïsère[1] / Baysère ou Baïse de Monein[10],[11], 20.4 km, de Ticoulat dans le bois de Laring.
    • (G) le ruisseau de Lassoure, en provenance de Peyre Blanque
    • (G) la Baylongue[12], 11.4 km, en provenance du Haut d'Estialescq, formée du Caparrecq et du Chicq[1].
      • (D) l'Hibaruet[13] ou Laring, en provenance de Houratade[14].

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Paul Raymond, Dictionnaire topographique du département des Basses-Pyrénées, 1863.
  2. IGN Géoportail 1/10 000e
  3. De même prononciation ; autres graphies : Baisa en 1166, La Bayze (1396), La Baese (1441), La Baysa (vers 1540), La Baise (carte de Cassini).
  4. Michel Grosclaude (préf. Pierre Bec), Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, Pau, Escòla Gaston Febus, , 416 p. (ISBN 9782350680057, notice BnF no FRBNF35515059).
  5. Robert Aymard, L’Aragon, berceau de l’hydronymie ibéro-pyrénéenne, Alazet, 16 (2004)
  6. Michel Morvan, Noms de lieux du Pays basque et de Gascogne, Paris, Bonneton, , 231 p. (ISBN 978-2-86253-334-6).
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Baïse (Q53-0400) » (consulté le 9 juillet 2017)
  8. La Baysèle de Paul Raymond.
  9. nom à rapprocher de ceux du Vert et de la Berthe.
  10. La Baïse sur la Carte de Cassini
  11. La Lèze de Paul Raymond ?
  12. La Baigt Loungue 'vallée longue', Baglongue en 1441 (not. d'Oloron, n° 3 f° 115).
  13. Carte de Cassini 108
  14. Signifie 'la trouée' en gascon ; prononcé Hourarate en vallée d'Aspe

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à la géographieVoir et modifier les données sur Wikidata :

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]