BRUDED

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
BRUDED
Logo de l’association
Cadre
But L’association BRUDED est un réseau de collectivités qui a pour vocation de mutualiser les expériences de développement durable
Zone d’influence

Bretagne

Loire-Atlantique
Fondation
Fondation 17 septembre 2005
Fondateur Daniel Cueff, Serge Moëlo, Charles-Edouard Fichet
Identité
Siège Langouët
Structure Développement Durable
Président Véronique Pereira et Valérie Poilâne-Tabart (2018-2020)
Vice-président Thierry Nicolas (22), Emmanuelle Rasseneur (29), Luc Rambaldi (35), Laurent Bissery (44), Gisèle Guilbart (56)
Secrétaire Jean-François Bohuon
Trésorier Alain Froger
Financement Région Bretagne, Préfecture de Bretagne, ADEME Bretagne, Département du Finistère, Département d'Ille-et-Vilaine, Département de la Loire-Atlantique
Membres 152
Site web https://www.bruded.fr/

BRUDED est une association française loi de 1901, ouverte aux communes et intercommunalités de Bretagne, c'est-à-dire de la région Bretagne et de Loire-Atlantique. C’est un réseau d’échanges entre collectivités engagées dans des projets de développement durable où « les élus parlent aux élus ». BRUDED signifie Bretagne Rurale et Rurbaine pour un développement durable[1].

Créé le 17 septembre 2005 sous l’impulsion d’une poignée de petites communes rurales bretonnes, BRUDED a pour but de mutualiser et de partager les expériences entre des élus « qui ont fait » et des élus « qui veulent passer à l’action ». Aujourd'hui, l’association compte environ 140 collectivités adhérentes[2].

Au sein du réseau, les communes et intercommunalités adhérentes cherchent à partager leur culture du développement local durable de leurs projets, ils donnent de la visibilité à leurs actions et essayent de contribuer à la dynamique régionale de développement durable[3].

Si les actions proposées par BRUDED couvrent tous les champs du développement durable, le réseau s’est donné depuis plusieurs années deux thématiques prioritaires qui ont fait chacune l’objet d’un document de capitalisation d’expériences : l’attractivité des centres-bourgs, et l’emploi durable dans les territoires

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

En 2001, en Bretagne, quelques équipes municipales nouvellement élues sont convaincues de l’urgence de mettre en œuvre le « penser global, agir local » issu de la déclaration du sommet de la Terre à Rio en 1992. Elles décident de traduire les enjeux du « développement durable » dans leurs projets. C’est le cas notamment de petites communes rurales : Langouët (35), Silfiac (56), Bazouges-sous-Hédé (35) et Saint-Brieuc de Mauron (56). Elles se sont lancées chacune de leur côté dans la réalisation d’un éco-lotissement en faisant appel à Bernard Menguy, architecte urbaniste pionnier de ce type de projet. Les élus vont se rencontrer pour réfléchir et innover ensemble sur les questions de développement durable[4]. Dès que leurs projets commencent à sortir de terre, ils font l’objet d’une médiatisation importante qui apporte une véritable notoriété aux communes et à leurs maires[5],[6].

En septembre 2005, Daniel Cueff, maire de Langouët, Serge Moëlo, maire de Silfiac et Charles-Edouard Fichet, maire de Saint-Brieuc-de-Mauron décident de se regrouper au sein de BRUDED, une association de communes solidaires dans le but d'aller plus vite et plus loin dans l’innovation environnementale et son essaimage. Concrètement, ce réseau sera ouvert à toutes les communes de la Bretagne historique qui pourront ainsi partager leurs expériences positives comme celles négatives. Les élus se transmettent leurs « expertisent »[7] et découvrent des réalisations avant de pouvoir se lancer à leurs tours. Dès la fin de l’année, l’association compte 11 adhérents dont Saint-Nolff (dont le maire est Joël Labbé, Sénateur du Morbihan).

En parallèle, en 2004, le Conseil régional de Bretagne, nouvellement élu, décide d’éco-conditionnaliser ses aides à l’aménagement et à l’urbanisme accordées aux collectivités : le FAUR (fonds d’aménagement et d’urbanisme régional) devient l’Éco-FAUR. Pour la grande les élus c’est une nouveauté culturelle car le développement durable n’en est qu’à ses prémisses et les réalisations sont peu nombreuses. La plupart des communes pionnières sont adhérentes à BRUDED. C’est ce qui décide la Région, en 2006, à soutenir financièrement les actions de BRUDED afin de favoriser le partage et l’essaimage de ces nouvelles pratiques. Ce partenariat permettra à BRUDED de se développer au fil des ans et de recruter une équipe de permanents[8].

Les autres partenaires financiers sont l'ADEME Bretagne (depuis 2007), Le Conseil départemental de la Loire-Atlantique (depuis 2008), le Conseil départemental du Finistère (depuis 2010), le Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine (depuis 2014)[9], la Préfecture de la Région Bretagne (depuis 2017).

BRUDED s’est développé progressivement avec une forte croissance de ses adhérents à la suite des municipales de 2008. En 2015, tout en réaffirmant un ancrage communal fort, les élus ont décidé d’ouvrir plus largement le réseau aux intercommunalités.

Actions[modifier | modifier le code]

Les objectifs de BRUDED sont de :

Pour cela les principales actions de BRUDED sont :

  • Des visites de projets et de réalisations[16], afin de pouvoir créer un partage d'expériences pour les réalisations futures[17],[18]
  • Des rencontres entre élus afin de pouvoir débattre sur les différents projets[19].
  • Un accompagnement individuel en amont des projets afin d'optimiser la qualité du processus[20]
  • Des fiches et documents de mutualisation afin de capitaliser toutes les expériences de projets[21]

Cycle de visites/rencontres[modifier | modifier le code]

Depuis 2011, BRUDED organise chaque année un cycle de visites régional entre juin et juillet. Des projets et réalisations de collectivités sont présentés et partagés durant cette période autour d'une thématique. Ces visites et rencontres sont ouvertes à toutes les collectivités même non adhérentes[22].

Chaque année une nouvelle thématique est soulevée :

  • 2011 : Urbanisme Durable
  • 2012 : Urbanisme Durable[23]
  • 2013 : Urbanisme Durable
  • 2014 : Urbanisme Durable
  • 2015 : Urbanisme Durable[24]
  • 2016 : Les collectivités en action pour une nouvelle économie locale durable
  • 2017 : Du champ à l'assiette[25] + Agir pour des centres-bourgs vivants et attractifs
  • 2018 : Agir pour des bâtiments publics durables et favorables à la santé
Visite de la chaufferie de Bouvron (Loire-Atlantique) lors du cycle de visite 2016

Le principe est toujours le même, le partage d'expérience afin de pouvoir développer des projets autour des thématiques.

Ré-habiter les bourgs[modifier | modifier le code]

En mars 2016 l'établissement public foncier de Bretagne et BRUDED s'associent afin de réunir des élus autour du thème "ré-habiter les bourgs"[26].

L’évènement se décline en quatre demi-journées départementales : Guipel et Cuguen (35), Jugon-les-Lacs et Tréveneuc (22), Riec-sur-Bélon et Pleyber-Christ (29), et Cléguérec et Quistinic (56)[27].

Ces retours d’expériences ont ensuite été rassemblés dans un document intitulé "Ré-habiter les bourgs": 13 retours d'expériences pour passer à l'action"[28]. Coproduit par l'EPFB et BRUDED, il a été distribué à toutes les collectivités de Bretagne

Organisation interne[modifier | modifier le code]

L’équipe salariée de BRUDED compte six personnes : quatre chargées de développement réparties sur toute la Bretagne et la Loire-Atlantique, une chargée de mission (animation du Réseau Rural avec l'ARIC) et une chargée de suivi administratif et de communication, basée au siège à Langouët[29].

L'association est dirigée par un conseil d'administration de 22 élus.

Collectivités adhérentes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « A Bazouges, chacun construit la maison de ses rêves », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 4 juillet 2017)
  2. GIP Bretagne Environnement, « Bretagne rurale et rurbaine pour un développement Durable - Organismes - Acteurs - Bretagne Environnement », sur www.bretagne-environnement.org (consulté le 7 juin 2017)
  3. Aurélie Luneau, « Et si la transition écologique et énergétique était possible ! », France Culture,‎ (lire en ligne)
  4. Daniel Le Couédic, « Le passé pour présente demeure ?, The past as a home for today ?, Zusammenfassung », Ethnologie française, vol. 42, no 4,‎ , p. 747–759 (ISSN 0046-2616, lire en ligne, consulté le 24 août 2017)
  5. Daniel Aronsshon, « En bretagne le souci écologique commence imprégner la politique locale », AFP,‎ (lire en ligne)
  6. « En Bretagne, le souci écologique commence à imprégner la politique locale », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 3 juillet 2017)
  7. « Un toit vert moins cher », Le Nouvel Observateur,‎ (lire en ligne)
  8. « Urbanisme La Bretagne finance les projets durables », Environnement Magazine,‎ (lire en ligne)
  9. « Bruded partenaires / L'ADEME en Bretagne », sur www.bretagne.ademe.fr (consulté le 8 juin 2017)
  10. « Favoriser écoconstruction et matériaux biosourcés », Le Courrier des maires,‎ (lire en ligne, consulté le 3 juillet 2017)
  11. (it) « Finistère, a due passi dall’Oceano: una smart community apre scuole di videogames », La Stampa,‎ (lire en ligne)
  12. Amélie Cano, « Les collectivités en pointe dans la lutte contre le réchauffement climatique », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  13. « Les nouveaux élus face aux enjeux de l’urbanisme - Aménagement », Le Moniteur,‎ (lire en ligne, consulté le 3 juillet 2017)
  14. « Colloque "Politiques Publiques et Economie Sociale et Solidaire" - Brest économie sociale et solidaire », sur www.eco-sol-brest.net (consulté le 8 juin 2017)
  15. Michel Briand, « Libres, durables et solidaires dans l'appropriation du numérique à Brest, Digital empowerment : free, sustainable and fair in Brest », Multitudes, no 52,‎ , p. 70–79 (ISSN 0292-0107, lire en ligne, consulté le 24 août 2017)
  16. « Hédé-Bazouges (35) : l'éco-quartier fête ses 10 ans - France 3 Bretagne », France 3 Bretagne,‎ (lire en ligne, consulté le 6 octobre 2017)
  17. « Mouais. Les vidéos de l'inauguration de la salle multifonctions », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2017)
  18. « Rennes: Le premier lotissement écolo de France donne des résultats spectaculaires », sur www.20minutes.fr (consulté le 6 octobre 2017)
  19. « Langouët, la commune bretonne qui a dit non aux énergies fossiles », Reporterre, le quotidien de l 'écologie,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2017)
  20. « Un éco-pâturage bientôt mis en place dans la commune », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2017)
  21. « Bretagne. Labellisé, l'éco-quartier ne fait que des heureux », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juin 2017)
  22. « Nouveau cycle de visites avec le réseau Bruded », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2017)
  23. « Cycle de visite urbanisme durable en Bretagne – juillet 2012 | Blog Environnement et Société », sur www.environnement-societe.fr (consulté le 9 juin 2017)
  24. Marie-Emmanuelle Grignon, « Urbanisme durable. 12 communes bretonnes seront visitées par les élus durant l'été », Nordbretagne.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 9 juin 2017)
  25. Corinne Matias, « Les cantines bio c'est possible ! », La Provence,‎ (lire en ligne)
  26. « Des bâtiments publics et des écoles en paille : plus écologiques et bien moins chers que le béton », sur https://www.bastamag.net/, (consulté le 3 juillet 2017)
  27. eZ Systems, « Ré-habiter les bourgs: pour passer à l’action / Actualité / Accueil - Quimper Cornouaille Développement », sur www.quimper-cornouaille-developpement.fr (consulté le 9 juin 2017)
  28. « Ré-habiter les bourgs : 13 retours d'expériences pour passer à l'action | ADEUPa », sur www.adeupa-brest.fr (consulté le 9 juin 2017)
  29. « Contact - Bruded », sur www.bruded.org (consulté le 7 juin 2017)