BB&T

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

BB&T
logo de BB&T

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action New York Stock Exchange (BBT)Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social 200 WEST SECOND STREET
Winston-SalemVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité Secteur financierVoir et modifier les données sur Wikidata
Effectif 30 000Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.bbt.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Carte des implantations de BB&T en 2015.

BB&T (sigle de Branch Banking and Trust) est une banque des États-Unis basée à Winston-Salem dans la Caroline du Nord. Elle détient 1500 agences dans les états du sud : Caroline du Nord, Caroline du Sud, Virginie, Maryland, Virginie-Occidentale, Kentucky, Tennessee, Géorgie, Floride, Alabama, Indiana et Washington, D.C..

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1995, BB&T fusionne avec Southern National Bank pour l'équivalent en action de 2,2 milliards de dollars. L'ensemble aurait 535 agences et 8 700 employés, mais 70 fermetures d'agences et 10 % de suppression de postes sont prévues à la suite de la fusion[1].

En 2006, BB&T acquiert pour 3941,6 millions de dollars, Coastal Financial, une banque présence sur la côté de Caroline du Sud avec 24 agences[2]

Le 15 août 2009, BB&T annonce le rachat des actifs de la Colonial Bank en accord avec la FDIC, à la suite de la faillite de Colonial Bank, l'une des plus grandes faillite de la crise financière de 2008. Au moment du rachat, Colonial avait 346 agences en Alabama, en Floride, en Géorgie, au Nevada et au Texas. À la suite de cette acquisition BB&T possède 1 800 agences[3],[4]. Par la suite BB&T vend l'activité bancaire au Nevada qu'il a acquis via Colonial Bank, à US Bank[5].

En 2011, BB&T acquiert BankAtlantic, banque présente dans l'agglomération de Miami[6],[7].

En août 2014, Citigroup vend 41 agences dans le Texas à BB&T, après la vente de 21 autres agences au Texas en décembre 2013. À la suite de cette acquisition BB&T possède 123 agences au Texas[8].

En septembre 2014, BB&T acquiert Bank of Kentucky pour 363 millions de dollars. Bank of Kentucky possédait 32 agences[9],[10].

En novembre 2014, BB&T annonce l'acquisition de Susquehanna, une banque américaine présente en Pennsylvanie, au Maryland, au New Jersey et en Virginie-Occidentale pour 2,5 milliards de dollars[11],[12].

En août 2015, BB&T acquiert National Penn Bancshares pour 1,8 milliard de dollars, payable à 70 % en actions et à 30 % en liquidités. National Penn Bancshares possède 124 agences en Pennsylvanie, au New Jersey et au Maryland[13].

Références[modifier | modifier le code]

  1. 2 Banks Based in North Carolina to Merge, The New York Times, 2 août 1994
  2. BB&T and Coastal Financial to merge, Independant Mail, 21 décembre 2006
  3. BB&T Takes Over Colonial Bank, The New York Times, 14 août 2009
  4. BB&T Takes Over Colonial After Biggest U.S. Failure Since WaMu, Alison Vekshin et David Mildenberg, Bloomberg, 14 août 2009
  5. U.S. Bank buys Colonial Bank’s Nevada branches, Jennifer Niemela, Minneapolis / St. Paul Business Journal, 14 octobre 2009
  6. BB&T to close BankAtlantic deal after receiving Fed OK, Rick Rotharcker, Reuters, 31 juillet 2012
  7. BB&T Restructures BankAtlantic Deal, Ben Protes, 31 mars 2012
  8. Citi sells more branches in Texas to BB&T, Anil D'Silva and David Henry, Reuters, 3 septembre 2014
  9. BB&T to Acquire Bank of Kentucky for $363 Million, 8 septembre 2014
  10. BB&T to Buy Kentucky Bank, 8 septembre 2008
  11. BB&T to buy Susquehanna to expand in mid-Atlantic region, Amrutha Gayathri, Reuters, 12 novembre 2014
  12. BB&T to buy Susquehanna to expand in mid-Atlantic region, Carrie Wells, The Baltimore Sun, 12 novembre 2014
  13. BB&T to buy National Penn Bancshares for about $1.8 billion, Reuters, 17 août 2015