BAP Chipana (SS-34)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chipana
Image illustrative de l’article BAP Chipana (SS-34)
BAP Chipana (SS-34)
Type Sous-marin d'attaque conventionnel
Classe Type 209-1200
Fonction militaire
Histoire
A servi dans Flag of Peru (state).svg Marine péruvienne
Commanditaire Marine péruvienne
Chantier naval Howaldtswerke-Deutsche Werft Kiel Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Fabrication acier
Quille posée
Lancement
Commission
Équipage
Équipage 31 hommes : 5 officiers, 26 matelots
Caractéristiques techniques
Longueur 55,90 m
Maître-bau 6,40 m
Tirant d'eau 5,90 m
Déplacement 1 180 t en surface
1 285 t en plongée
Propulsion 4 moteurs diesel MTU 12V493 Type AZ80 GA31L
1 moteur électrique Siemens 1
1 arbre d'hélice
Puissance 4 600 ch (3400 kW)
Vitesse 11 nœuds en surface, 21 nœuds en plongée
Caractéristiques militaires
Armement 8 tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm), 14 torpilles SST-4
Électronique
Rayon d'action 11 300 milles à 4 nœuds (7,4 km/h) en surface
Carrière
Port d'attache Callao
Indicatif SS-34

Le BAP[Note 1] Chipana (pennant number : SS-34) est l’un des deux sous-marins de Type 209-1200 commandés par la Marine péruvienne le au chantier naval Howaldtswerke-Deutsche Werft de Kiel en Allemagne. Deux premières unités avaient été commandés le , pour un total de quatre unités.

Conception[modifier | modifier le code]

Cette série de quatre sous-marins (ou classe Angamos) comprend aussi :

Ces sous-marins ont un déplacement de 1 180 tonnes en surface et 1 290 tonnes en immersion[1]. Ils ont une longueur hors-tout de 56 m, un maître-bau de 6,3 m et un tirant d'eau de 5,5 m[1]. En tant que sous-marins de type 209, ils disposent d’un système de propulsion mixte diesel-électrique, composé de quatre moteurs diesel MTU Friedrichshafen et d’un moteur électrique Siemens d’une puissance de 3600 ch. Avec cela, ils peuvent atteindre une vitesse de 10 nœuds en surface et 22 nœuds en immersion[1].

Engagements[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Il a été initialement nommé Blume d’après l’ingénieur du XIXe siècle Federico Blume, concepteur du premier sous-marin péruvien, mais le , il a été renommé d’après le combat de Chipana qui a opposé les forces navales du Pérou et celles du Chili le , pendant la Guerre du Pacifique (1879-1884). Après des essais en mer du Nord, il est arrivé à son port d'attache de Callao en 1983.

Modernisation[modifier | modifier le code]

Le BAP Chipana (SS-34) en cours de mise à niveau

En 2018, le BAP Chipana a commencé son processus de modernisation par les Services industriels de la Marine (SIMA). Le sous-marin a été découpé afin de remplacer son équipement mécanique et de contrôle. Les systèmes électriques, de navigation et de propulsion ont également été modernisés. La société d’ingénierie maritime allemande ThyssenKrupp Marine Systems a aidé le Pérou dans ce programme, en recevant 40 millions d’euros pour aider à moderniser les sous-marins péruviens[2]. Les trois autres sous-marins de la même classe étaient également destinés à être modernisés après l’achèvement des travaux effectués sur le BAP Chipana[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le préfixe BAP, qui signifie Buque Armada Peruana (en français : « navire de la marine péruvienne »), est utilisé pour identifier un navire de guerre péruvien

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) John Moore, Jane's Fighting Ships 1981-82, Jane's Publishing Limited Company, (ISBN 0-7106-0728-8, OCLC 650231457), p. 363.
  2. a et b (en) « Peruvian Navy begins Type 209/1200 submarine modernization », sur Naval Today (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]