B.A.T. F.K.24 Baboon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
F.K. 24 Baboon
{{#if:
Constructeur Drapeau : Royaume-Uni British Aerial Transport Co. Ltd.
Rôle Entrainement de base
Premier vol 1918
Nombre construits 1
Équipage
2
Motorisation
Moteur ABC Wasp I
Nombre 1
Type Radial
Puissance unitaire 170 ch
Dimensions
Envergure 7 62 m
Longueur 6 91 m
Hauteur 2 69 m
Surface alaire 24 06 m2
Masses
À vide 431 kg
Maximale 612 kg
Performances
Vitesse maximale 145 km/h
Vitesse de décrochage 64 km/h
Vitesse ascensionnelle 2 m/min
Endurance 2 h

Le BAT F.K.24 Baboon était un avion britannique biplan biplace de d'entrainement développé par British Aerial Transport Co. Ltd. durant la Première Guerre mondiale.

C’est sans programme officiel que Frederick Koolhoven et Robert B.C. Noorduyn étudièrent un avion d’entrainement de base utilisant un nombre substantiel de pièces communes avec le F.K.23 Bantam II. Toute la voilure et le train d’atterrissage étaient conservés[1], mais le fuselage était redessiné. Doté de flancs plats, il recevait à l’avant un moteur en étoile ABC Wasp I de 170 ch seulement, l’instructeur et son élève étant installés en tandem. Curieusement le réservoir était plaqué sous le plan supérieur, alimentant le moteur par gravité, une pratique abandonnée depuis le début de la guerre.

Une série prototype de six appareils était prévue, le premier exemplaire (serial D9731) étant achevé en juillet 1918. L’arrêt des commandes d’armement après l’Armistice et l’abondance d’Avro 504 en Grande-Bretagne retirait tout intérêt à cet appareil et seul le premier prototype fut achevé. Passé sur le premier registre civil britannique comme K-124, l’unique Baboon remporta le Trophée Aérien de Hendon sur un circuit de 32 km en juillet 1919 piloté par le Major Draper[2], mais fut passé au pilon en 1920 sans avoir reçu l’immatriculation définitive (G-EACO) qui lui avait été réservée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Flight No 575 du p. 18
  2. Flight No 553 du 31 juillet 1919 p. 1021

Sources[modifier | modifier le code]

  • The Illustrated Encyclopedia of Aircraft (Part Work 1982-1985). Orbis Publishing.
  • Flight No 553 du 31 juillet 1919 p. 1021 et No 575 du p. 18
  • (en) J. M. Bruce, British aeroplanes, 1914-18, Londres, Putnam,‎ (présentation en ligne).
  • (en) A. J. Jackson, British civil aircraft since 1919, vol. 1, London, Putnam,‎ , 2e éd. (1re éd. 1959) (ISBN 0370100069, LCCN 73157828).
  • Jane’s Fighting Aircraft of World War I