Béatrix de Choiseul-Stainville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Béatrix de Choiseul-Stainville, duchesse de Gramont
Image dans Infobox.
La duchesse de Gramont, par Alexandre Roslin, vers 1774, huile sur toile, collection particulière.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Conjoint
Antoine VII de Gramont (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Béatrix de Choiseul-Stainville, duchesse de Gramont, née à Lunéville le , baptisée à Remiremont (Vosges) le et morte guillotinée à Paris le , est une salonnière et bibliophile française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille du marquis François-Joseph de Choiseul (16961769), 2e du nom, marquis de Stainville, et de Marie-Louise de Bassompierre et sœur du ministre Choiseul, la comtesse de Choiseul-Stainville était chanoinesse de Remiremont.

Elle fut appelée à Paris, où l’on essaya d’abord, mais sans y réussir, de la marier au prince de Bauffremont, qui éluda l’alliance. Peu après ce mariage manqué, Béatrix épousa Antoine VII[1], duc de Gramont, gouverneur de Navarre, lequel consentit à cette union sur la promesse que lui fit Choiseul de lever l’interdit de ses biens. Dès lors, madame la duchesse de Gramont eut une cour assez considérable pour déplaire à Madame de Pompadour.

Femme ambitieuse et d’un caractère ferme, elle était une bibliophile distinguée. Lorsqu’elle fut convoquée, en 1794, devant le Tribunal révolutionnaire qui devait la condamner à l’échafaud, on lui demanda : « N’as-tu pas envoyé de l’argent à des émigrés ? », elle répondit : « J’allais dire que non, répondit-elle, mais ma vie ne vaut pas un mensonge ! ».

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :