Bāṇabhaṭṭa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Banabhatta
Biographie
Naissance
Haspura Aurangabad (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom dans la langue maternelle
बाणVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
VIIe siècleVoir et modifier les données sur Wikidata
Prononciation
Œuvres principales

Bāṇabhaṭṭa (sanskrit : बाणभट्ट) est un écrivain et poète indien en sanskrit du VIIe siècle. Il est l'Asthana Kavi à la cour du roi Harsha Vardhana, qui règne de 606 à 647 CE dans le nord de l'Inde depuis d'abord Sthanvishvara (Thanesar), et plus tard de Kânnauj. Les principaux travaux de Bāna incluent une biographie de Harsha, le Harṣacarita (ou Harshacharita, Actes de Harsha), et l'un des premiers romans de l'histoire, Kadambari[1]. Bāṇa meurt avant de terminer le roman, celui-ci étant achevé par son fils Bhūṣaṇabhaṭṭa. Ces deux ouvrages sont des textes majeurs de la littérature sanskrite[2]. Les autres œuvres qui lui sont attribuées sont le Caṇḍikāśataka et un drame, le Pārvatīpariṇaya. Banabhatta reçoit des éloges en tant que "banochhistam jagatsarvam", ce qui signifie que Bana aurait tout décrit dans ce monde et qu'il ne reste plus rien.

Vie[modifier | modifier le code]

Un compte rendu détaillé de son ascendance et de ses débuts peut être reconstruit à partir des versets d'introduction attachés au कादम्बरी et aux deux premiers ucchāvasas de la Harṣacarita, tandis que les circonstances derrière la composition de la Harṣacarita sont décrites dans la troisième ucchāvasa du texte. Harsacarita est considérée comme la première œuvre indienne pouvant être considérée comme une biographie historique[3].

Bāna est né dans le village de Pritikuta sur les rives du Hiraṇyavāhu. Après la mort de son père, Bāṇa mène une vie errante pendant un certain temps mais revient plus tard dans son village natal. Ici, un jour d'été, en recevant une lettre de Krishna, un cousin du roi Harsha, il rencontre le roi alors qu'il campait près de la ville de Manitara.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Sthanvishvara (historical region, India) », Encyclopædia Britannica (consulté le )
  2. Amaresh Datta, Encyclopaedia of Indian Literature : devraj to jyoti, Sahitya Akademi, , 1339– (ISBN 978-81-260-1194-0, lire en ligne)
  3. Sreedharan, E, "A Manual of Historical Research Methodology." Trivandrum, Centre for South Indian Studies, 2007, (ISBN 978-81-905928-0-2)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]