Bürgerbräukeller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meeting du NSDAP à la brasserie en 1923.
Le Bürgerbräukeller après l'attentat de 1939.

Le Bürgerbräukeller (en traduction littérale, la » cave à bière du citoyen ») était une brasserie allemande située à Munich où se tenaient certaines réunions du Parti national-socialiste des travailleurs allemands, l'autre brasserie utilisée était la Hofbräuhaus.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est à la Bürgerbräukeller que commence le célèbre putsch de la Brasserie mené par Adolf Hitler le , ce qui conduit le futur dictateur en prison jusqu'à la fin de l’année 1924[a].

C'est dans cette salle que l'attentat contre Hitler instigué par Georg Elser échoue le , à treize minutes près : Hitler a prononcé son discours de commémoration du putsch et vient de quitter les lieux. La brasserie est gravement endommagée mais non reconstruite.

Pour les années suivantes, Hitler tient son discours annuel de commémoration à la Löwenbräukeller. Jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1945, le bâtiment sert à stocker de la nourriture.

Durant l'occupation alliée de l'Allemagne, il est reconverti en USO. Il rouvre en 1958 en tant que brasserie et salle événementielle. Il est démoli en 1979 pour laisser place à une nouvelle construction ; une plaque située près de l'endroit rappelle la tentative d'Elser et marque l'endroit précis où se trouvait le pilier qui contenait sa bombe.

Article connexe : Hauptstadt der Bewegung.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit du séjour en prison pendant lequel Hitler rédige la première version de son œuvre emblématique, Mein Kampf qui deviendra le « bréviaire » des nazis.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georg Elser et l'attentat du 8 novembre 1939 contre Hitler, Didier Chauvet, L'Harmattan 2009.

Lien externe[modifier | modifier le code]